ActualitésSociété

GARD Rave partys : la sénatrice Pascale Bories veut faire la loi

La sénatrice du Gard Pascale Bories (DR)

Le Sénat a adopté mercredi en première lecture la proposition de loi déposée par la sénatrice du Gard, Pascale Bories, un texte visant à renforcer l’encadrement des rave-partys. Pour autant, la proposition de loi a encore du chemin législatif à faire avant d’être appliquée.

Dans un communiqué, Pascale Bories rappelle que sa proposition de loi vise « à mieux encadrer les "rave parties" et à renforcer les sanctions contre les organisateurs qui ne seraient pas dans la légalité », et affirme que l’objectif du texte n’est « pas d'interdire les "rave parties’"ou de désigner des coupables mais de trouver des solutions concertées pour pallier l’impuissance des maires concernés qui m’ont énormément sollicitée depuis ma nomination. »

La sénatrice villeneuvoise rappelle ensuite un chiffre, « 3 200 rassemblements de ce type se tiennent chaque année dont une grande partie de façon illégale, c’est-à-dire non déclarée ». Autant de rave-partys qui « ont majoritairement lieu en zone rurale et sont fréquemment associées à de fortes nuisances sonores, des dégradations de terrains privés ou d'espaces naturels. »

Pour qu’elle soit appliquée, cette proposition de loi va devoir passer par l’Assemblée nationale, soit en y étant inscrite à l’ordre du jour, soit en intégrant un projet de loi sous forme d’amendement. Pas forcément gagné, alors Pascale Bories va transmettre le texte à plusieurs députés « sensibles à la thématique en question afin qu’ils en assurent le suivi. »

Th.A

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité