ActualitésSociété

NÎMES Le mois de Penthée au Musée de la Romanité

Mosaïque à ne pas manquer... (Photo Anthony Maurin).

Du 9 au 29 novembre, le Musée de la Romanité met à l’honneur l’une de ses pièces les plus exceptionnelles : la mosaïque de Penthée ! Une lecture, un conte associé à une pièce musicale et une conférence, autant de propositions artistiques et scientifiques pour découvrir la mythique figure de Penthée…

Oeuvre phare des collections du Musée, la mosaïque de Penthée, datée du IIe siècle après J-C et a été découverte en 2007 par l’Inrap lors de fouilles préventives liées à la construction du parking Jean-Jaurès à Nîmes. Son état de conservation remarquable, son sujet mythologique original inspiré de la tragédie grecque, sa composition complexe d’influence africaine, sa finesse décorative avec une gamme chromatique étendue et la qualité de sa mise en oeuvre employant des matériaux variés lui confèrent un caractère exceptionnel.

Commençons par le commencement, le samedi 9 novembre à 16h avec une  lecture de "Les Bacchantes" d’Euripide par Emma Morin, metteuse en scène et comédienne (en partenariat avec le Théâtre Bernadette Lafont).

En effet, à la tombée de la nuit, laissez-vous porter jusqu’à Thèbes par ces lignes d’Euripide et par la voix d’Emma Morin, pour écouter la terrible histoire du roi Penthée et sa querelle avec Dionysos qui vire à la tragédie. Ce texte offre l’une des interprétations les plus célèbres du mythe représenté sur l’exceptionnelle mosaïque de Penthée et visible dans les collections du musée. Tout se déroulera à l'Auditorium du musée, durera environ 1h et coûtera 12 euros (9 en tarif réduit).

Frissons assurés

Ensuite, contes et pièces musicales les dimanches 17 et 24 novembre prochains (à 11h et 15h) avec "La Nuit des Bacchantes" par Mathieu Loiseau, le conteur. Bruno Rattini, le compositeur, Sébastien Mazoyer, l'accordéoniste et l’ensemble de clarinettes Poco Assai agrémenteront la session par les notes voluptueuses d'une musique doucereusement tragique.

Un moment poétique où s’entremêlent les arts et qui prendra place justement devant la mosaïque nîmoise. Le mythe de Penthée prend vie à travers le récit de son conteur, tandis que les notes de musique illustreront cette histoire afin de composer un véritable poème symphonique. Durée : 1h, tarif plein 12 euros, réduit 9.

Enfin, le vendredi 29 à 18h30, "La mosaïque de Penthée", une conférence donnée par Jean-Yves Breuil, archéologue à l’Inrap UMR Archéologie des Sociétés Méditerranéennes, Montpellier, sera organisée à l'Auditorium du Musée.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité