ActualitésSociété

GARD Benjamin Lenclos, Bernissois de 19 ans, bientôt Mister France ?

Benjamin Lenclos. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Benjamin Lenclos. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Le 11 janvier prochain, Benjamin Lenclos, un jeune homme de 19 ans qui vit à Bernis, près de Nîmes, participera à la finale nationale du concours de beauté Mister France.

Du haut de son mètre quatre-vingt-sept, avec ses cheveux bruns dans le vent, ses yeux clairs et sa barbe parfaitement taillée, Benjamin Lenclos attire les regards. Passionné de mode et de mannequinat, le jeune homme, actuellement en première année de médecine à la faculté de Nîmes, s’est lancé un premier défi, début septembre, en participant à l’élection de Mister France Cévennes à Saint-Martin-de-Valgalgues.

Face à neuf autres candidats, après plusieurs défilés, Benjamin a fini par décrocher la première place. « Je m’étais inscrit par simple curiosité. Cela a été une expérience vraiment incroyable. Il y a eu une très bonne entente entre nous. C’était comme une petite famille ». Cette victoire lui permet désormais d’arborer fièrement l’écharpe de Mister France Cévennes, mais surtout de viser un titre encore plus prestigieux : celui de Mister France. La finale, qui réunira 28 candidats de l’Hexagone, se tiendra au Palais des Glaces à Paris, le 11 janvier prochain.

« Mon objectif, c’est de gagner »

« Je vais donner le meilleur de moi-même », promet Benjamin. Il poursuit : « En attendant, je fais un peu de musculation pour avoir un minimum de physique. Je fais attention à ma posture, j’essaie de me tenir plus droit. Mon objectif, c’est évidemment de gagner, mais aussi de prendre du plaisir ». Il espère surtout être repéré par une agence de mannequin, métier qu’il souhaiterait exercer. « Si je gagne, je signerai un contrat et je voyagerais beaucoup. Je mettrais la fac de médecine entre parenthèse pendant un an ».

Effectivement, comme pour Miss France, le vainqueur de Mister France devient l’égérie de plusieurs marques connues. Pendant un an, il représente la France dans les élections régionales et alterne entre défilés de mode et plateaux télé. Une nouvelle vie qui plairait beaucoup au Bernissois plutôt réservé dans la vie de tous les jours : « Mais dès que je suis sur un podium, je me sens tout de suite très à l’aise ». Il ne reste donc plus qu’à en convaincre le jury parisien.

Tony Duret

Page Facebook de Benjamin Lenclos sur ce lien

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité