A la unePolitique

LE 7H50 d’Hanan Mohammad : « En polémiquant, les jeunes frontistes veulent tenter d’exister ! »

Hanan Mohammad (Photo : DR)

Co-fondateur du Cercle de réflexion des étudiants nîmois (CREN) et nouveau responsable des Jeunes avec Macron, Hanan Mohammad répond aux accusations formulées par les jeunes du Rassemblement national. 

Objectif Gard : Le référent de Génération Nation Gard, Dany Paiva, vous accuse (*) d'utiliser le CREN pour encarter des jeunes à La République en marche. Info ou intox ?

Hanan Mohammad : C'est faux ! Ce communiqué est diffamatoire ! Notre association a été créée en 2016 et je n'étais pas référent du parti, ni même adhérent à En marche. J'ai pris ma carte seulement cet été. J'ai créé ce cercle de réflexion après les attentats de Charlie Hebdo. Il n'y avait aucun lieu où les jeunes pouvaient débattre sur des sujets d'actualité. Jeudi dernier, c'était notre quinzième rencontre. Des jeunes de tous bords sont venus : France insoumise, Centristes, Républicains... Nous avons même eu un fois des Patriotes, du mouvement de Florian Philippot.

Vous êtes tout de même le responsable des Jeunes avec Macron. N'avez-vous pas pour objectif de rallier des jeunes à votre cause ? 

Pas du tout. Notre association a toujours été apolitique. C'est un cCercle de réflexion qui est ouvert à la différence et au débat démocratique. Chaque étudiant qui a déjà participé à nos débats, quel que soit son choix politique, aura eu l’occasion de s’en rendre compte.

Pourquoi selon vous Dany Paiva s'en prend-t-il à vous ? 

Comme à son habitude, l'extrême-Droite chercher à diviser et à semer le trouble dans les esprits. En polémiquant, les jeunes frontistes veulent tenter d’exister ! Les propos de monsieur Paiva sont choquants. Il n'a jamais participé à nos débats ! L’empressement à écrire un tel communiqué et la précipitation à le diffuser illustrent encore une fois la stratégie de récupération. Ça montre la fragilité structurelle et morale du mouvement qu’il représente alors que notre cercle de réflexion, bien au contraire, est ouvert à l’autre.

L'invitez-vous à participer à un débat au sein de CREN ? 

Des invitations ont été faites via le réseau social Facebook. Danny est a priori dans mes contacts. Il l'a reçu. La porte est toujours ouverte. Mais la capacité de ce mouvement à y participer m'étonne un peu... Rendez-vous mi-janvier pour notre prochain débat.

Propos recueillis par Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

* Le communiqué de la colère. Lundi, c’est par l’intermédiaire du président des élus Rassemblement national de Nîmes, Yoann Gillet, que le référent Génération Nation Gard, Dany Paiva, a envoyé son communiqué. D’après lui, le CREN « prend les jeunes pour des jambons ». Citant l’engagement du co-fondateur et de la vice-présidente à LREM, le "frontiste" accuse : « Comment prôner l’impartialité d’un débat ? Nous ne sommes pas dupes de cette mascarade » et le même d’appeler à « l’organisation d’un vrai débat démocratique pour l’ensemble des jeunes ».

 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité