A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce vendredi 13 décembre

L'essentiel de l'actualité sportive gardoise en cinq infos !

Nîmes Olympique

Antoine Valério va certainement débuter comme titulaire contre Nantes (Photo Anthony Maurin)

Un groupe rajeuni. Entre les joueurs blessés (Landre, Deaux, Fomba, Depres) et les suspendus (Paquiez, T. Valls), Bernard Blaquart dispose d'un effectif limité pour affronter Nantes, ce samedi (20h). Une liste de 18 joueurs renforcée par les jeunes Crocos : Sainte-Luce (21 ans), Guessoum (20 ans), Buades (21 ans), Valério (20 ans) et L. Valls (21 ans). Les deux derniers cités sont même pressentis pour débuter la rencontre au milieu du terrain. "Je ne sais pas. C'est très osé. Qu'ils fassent ce qu'ils sont capables de faire. Ils ont les qualités", a répondu l'entraîneur nîmois qui a également convoqué Sarr, absent de la feuille de match face à Lyon. L'attaque devrait être composée de Philippoteaux à droite, Duljevic à gauche et du duo Ripart-Ferhat en attaque.

Le groupe retenu : Bernardoni, Dias - Alakouch, Briançon, Martinez, Miguel, Sainte-Luce, Guessoum - Valério, L. Valls, Sarr, Buades - Philippoteaux, Duljevic, Ferhat, Ripart, Denkey, Stojanovski.

"Il faudra rester calme". Christian Gourcuff, l'entraîneur des Canaris, a devancé Bernard Blaquart et s'est présenté hier en conférence de presse d'avant-match. Le doyen des entraîneurs de Ligue 1 a évoqué cette rencontre et la situation délicate des Crocos. "Ce n'est pas forcément le bon moment pour les jouer mais on ne choisit pas. Il ne faut pas trop se poser de questions. Il n'y a aucun match facile de toute façon. Aujourd'hui, c'est une formation qui est en difficulté, il n'y a qu'à regarder le classement. C'est formidable ce qu'ils ont fait pour se hisser en L1. J'ai vu leur match contre Lyon et même si le match est tronqué par les expulsions, il y avait de la nervosité. Il faudra rester calme et être capable de faire face." Concernant son homologue, Bernard Blaquart a fait preuve d'admiration : "Son idée de jeu est très claire. Il va au bout des choses. J'ai beaucoup de respect pour lui." Pour ce match, le FC Nantes est privé de Fabio et Coco, des blessés de longue durée.

Bernardoni et les Nîmois n'auront que 200 supporters Crocos derrière eux au stade Vélodrome (Photo Anthony Maurin)

Arrêté publié, déplacement limité. Comme annoncé vendredi dernier dans cette même rubrique, le déplacement des supporters nîmois au stade Vélodrome lors de la rencontre face à Marseille (le samedi 21 décembre à 20h45) est autorisé dans la limite de 200 supporters. Une décision officiellement validée par la préfecture des Bouches-du-Rhône qui a publié un arrêté préfectoral où il est stipulé que le déplacement est organisé par les groupes de supporters uniquement en bus, sous escorte policière. Une dérogation au deuxième article qui mentionne l'interdiction à toute personne se prévalant de la qualité de supporter du Nîmes Olympique, qui voudrait venir par ses propres moyens, d'accéder à l'enceinte phocéenne du samedi 21 décembre dès 8h au dimanche 22 décembre jusqu'à 4h. Une frustration pour les différents groupes nîmois qui avaient déjà prévu de se rendre en masse à ce match.

Olympique Alès en Cévennes

Wamangituka ou pas ? Voici une affaire assez originale qui concerne Silas Wamangituka, attaquant passé à Alès lors de la saison 2017/2018 et qui a inscrit un but en six rencontres disputées en N3. D'après une enquête réalisée par l'Équipe, ce joueur utiliserait un faux nom. Après l'OAC, le Congolais s'est révélé au Paris FC marquant 11 buts en Ligue 2 avant d'être acheté 8 M€ par Stuttgart (D2 Allemande), l'été dernier. D'après les témoignages recueillis à Kinshasa, le joueur se nommerait Silas Mvumpa Katompa et serait né le 6 octobre 1998 et non en 1999. Il aurait changé de nom juste avant d'arriver en Europe et de signer à Alès. Les différents clubs européens assurent avoir fait toutes les démarches administratives avant de recruter le principal intéressé.

USAM

Rémi Desbonnet a mené les siens à la victoire face à Istres (Photo Corentin Corger)

Desbonnet nominé. La 12e journée de Lidl Starligue s'est clôturée hier soir par le succès de Nantes face à Aix (25-24). Vainqueur largement contre Istres (34-22) de leur sixième rencontre consécutive en championnat et toujours deuxième, l'USAM a de nouveau un joueur retenu dans le 7 de la semaine. L'équipe type de la journée concoctée par l'Association des joueurs professionnels de handball (AJPH). Auteurs de 21 arrêts sur 43 tirs, Rémi Desbonnet est justement récompensé de cette magnifique performance en étant nominé gardien de la semaine.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité