A la uneActualités

VAUVERT Plus de 3 000 habitants supplémentaires d’ici 2030 ?

Image d'illustration (photo archives Véronique Camplan)

Contrainte d'augmenter fortement sa population d'ici 2030 par le schéma de cohérence territoriale (SCOT), la commune de Vauvert mise sur l'étalement urbain mais veut garder son centre-ville attractif. Tout un programme. 

Jean Denat le reconnaît sans mal, il s'en serait bien passé. " Le schéma de cohérence territoriale (SCOT) impose aux maires des principes d'urbanisme, explique celui de Vauvert. Notre commune est censée doubler sa population d'ici 2030. Cet objectif est inatteignable. Mais nous devons quand même prévoir un étalement urbain. Notre but désormais, c'est de le faire correctement. Vauvert attire beaucoup de jeunes couples car le foncier y est moins cher qu'à Nîmes et Montpellier et que nous disposons de services de qualité. " 

Dans l'optique de séduire ces jeunes, le quartier "Nouvel Aure" verra le jour dans les mois à venir à l'ouest de la ville. Quatre aménageurs travaillent actuellement en concertation pour répondre aux exigences municipales. " Nous souhaitons un quartier moderne, avec des espaces verts conviviaux et une mobilité douce, détaille Jean Denat, qui voit en cette construction l'occasion de rouvrir les berges du canal. Au total, 199 logements seront construits et les premiers devraient être livrés au second semestre 2020. "

Une zone de 26 hectares bientôt aménagée

Mais le gros du chantier à venir se situe à la sortie de Vauvert, en face de la Zac "Côté soleil". Une zone de 26 hectares qui pourrait accueillir 2 700 nouveaux habitants d'ici 2030. " L'idée c'est d'aménager les dents creuses pas d'aller déranger ceux qui sont déjà installés depuis des années, dévoile Jean Denat. Ceux-là vont bénéficier de nouveaux équipements et notamment de l'arrivée de l'éclairage public. Sur ce secteur, on prévoit d'installer des logements mixtes, avec de l'individuel et du collectif permettant l'accession à la propriété. Là aussi, on prévoit d'instaurer de la mobilité douce et des aménagements propices à l'épanouissement des familles. " 

Voté à l'unanimité par le conseil municipal de Vauvert en juillet, le projet devrait se décanter rapidement. Dans le même temps, Jean Denat tient à conserver l'attractivité du centre-ville de Vauvert. " C'est ma priorité. Nous devons reconstruire la ville sur la ville, confirme-t-il. De nombreux bâtiments anciens sont actuellement en cours de rénovation. Vingt-deux nouveaux logements viennent d'ailleurs d'être livrés. " Une chose est sûre, Vauvert n'a pas fini de s'étendre.

Boris Boutet

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité