A la uneActualitésSports GardUSAM

USAM Une de chute pour la Green team

Peu à l'aise dans leurs baskets en début de rencontre, les Nîmois se sont épuisés à courir après le score. Sans réussite...

Exclu en fin de match, Prandi a incontestablement manqué à ses partenaires (Photo : DR)

Dauphins de l'intouchable PSG, les Nîmois se sont inclinés ce soir à Saint-Raphaël (30-27) après avoir été menés tout au long d'un match pas vraiment maîtrisé.

Les dix premières minutes étaient à l'avantage des locaux (5-3) et les garçons de l'entraîneur Franck Maurice tardaient à prendre leurs marques sur un parquet qui ne leur a que trop rarement réussi.

On en voulait pour preuve que même Salou, l’immarcescible "Massif central " de l'Usam se faisait malmener par Barachet et la défense varoise. Les choses prenaient mauvaise tournure quand Guigou était mis une 2e fois en échec aux jets de 7 mètres. Le collectif raphaëllois serrait les rangs et Nîmes, à la bourre, obligeait Franck Maurice à prendre un énième temps-mort pour tenter de remettre de l'ordre chez les pensionnaires de la maison verte, "repeinte" en blanc ce soir.

Sanad fracassait du bois sur une contre-attaque et les Varois gardaient le cap (7-4, 13e). Pas vraiment rentrée dans la partie, la Green team multipliait les maladresses et les pertes de balle. Heureusement pour Nîmes, on pouvait compter sur le bras stratosphérique de son néo-international Prandi (8 buts au final) pour colmater le débours. Quoi que... (9-5, 17e).

Versant locaux, Simicu, intenable, rentrait dans la défense nîmoise comme dans du beurre et Saint-Raph' gérait bien son confortable vade-mecum (13-8, 21e). Paul signait son entrée dans la cage usamiste en s'opposant à Cocheteux. Mais à la mi-temps, l'orchestre nîmois, au sein duquel seul Prandi surnageait, payait ses fausses notes et son démarrage chaotique (18-11, 30e).

Certainement sermonnés durant la pause, les Nîmois retrouvaient le parquet dans d'autres dispositions que celles affichées lors du premier acte. Et c'était tant mieux. L'usam décrochait enfin la caravane et enclenchait enfin le turbo à l'image d'un Sanad retrouvé qui s'amusait de Popescu en le lobant sur penalty (21-18, 39e). L’énervement et l’impatience se faisait cependant sentir sur le banc gardois où Franck Maurice écopait d'une carton jaune alors que la Green team était menée 23-20 (44e).

Sans Prandi point de salut

Kaabèche, en force, passait la gomme à effacer le sourire sur les visages des Varois et Nîmes revenait à moins 2 (32-21) à l'entame du dernier quart d’heure. La course poursuite était entamée. À moins de dix minutes de l'épilogue, Guigou ramenait Nîmes à moins 1 à la faveur d'un nouveau jet de 7 mètres (25-24, 50e). Mais c'est finalement Dipanda et Saint-Raphaël qui en remettaient une couche et conservaient 2 buts d'avance (27-25, 54e). Sévèrement exclu à la 55e sur un carton rouge, Prandi assistait à la suite depuis la tribune. Nîmes venait de perdre son meilleur atout...

Sur le parquet, déjà tendue, l’ambiance montait d'un cran et Nyateu, giflé par un Varois, ouvrait la boite à baffes à l'attention de Lingard dans un début de confusion et prenait à son tour place sur le banc pour 2 minutes. À 27-30 et moins de 2 minutes avant le coup de sifflet final, c'en était cuit des ambitions des Nîmois. Nîmes, invaincu à l'extérieur cette saison, après avoir passé son temps à courir après le score finissait par passer à la caisse (30-27). Dindon de la farce, le lièvre gardois n'avait pas rattrapé la tortue varoise...

Philippe GAVILLET de PENEY

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité