ActualitésCultureSorties GardVauvert-Petite Camargue

GRAU-DU-ROI Un nouvel espace naturel de balade au bord de la plage du Boucanet

Sept hectares d'espaces naturels aménagés de sentiers en bord de mer permettent d'accéder à la plage du Boucanet et de se balader à vélo ou à pied. (photo archives Norman Jardin)

Après un an et demi de travaux, ce nouvel espace sera inauguré dimanche 12 janvier à 11h.

Le site de l'ancien hôpital du Grau-du-Roi situé était désaffecté et fermé au public depuis fin 2012. Un terrain de sept hectares dont la ville est propriétaire et sur lequel subsistaient une partie des bâtiments de l'ancien hôpital était depuis abandonné. La commune a porté un projet de renaturation du site cofinancé par l'État, l'Union euro­péenne et la Région Occitanie pour un budget total de presque 3 millions d'euros.

Ainsi, les bâtiments de l'ancien sanatorium, le centre héliomarin, situés au début de la plage du Boucanet ont été démolis. Le site entièrement nettoyé offre désormais sept hectares d'espaces naturels aménagés de sentiers en bord de mer qui permettent d'accéder à la plage et de se balader à vélo ou à pied. Seul l'ancien bâtiment d'accueil a été conservé. Il sera rénové pour accueillir des start-up et autres laboratoires scientifiques en lien avec la mer, comme le CNRS.

Nature et culture

Aujourd'hui ce nouveau lieu de balade restitue une coupure dans l'urbanisation et améliore le cadre paysager. Le cordon dunaire a été renforcé grâce au sable stocké sur place, en provenance de Port Camargue. Ce projet s'inscrit dans le cadre du Plan littoral 21 pour ce qui est présenté comme "une vitrine française de la résilience écologique". Le site est inclus dans le périmètre du "Grand site" Camargue gardoise. Une liaison piétonne vers la plage a été réalisée, ainsi qu'un sentier traversant le site et permettant de découvrir un bas-relief réalisé par l'artiste Jean-Charles Lallement, dit Bacchus, qui a été conservé, vestige de l'ancien site.

Né à Paris en 1914, cet artiste a passé une grande partie de son existence au Grau-du-Roi. Il s'est particulièrement illustré par la réalisation d'œuvres monumentales pour des mémoriaux de la Résistance érigés entre  1945 et 1960, comme le monument départemental aux martyrs de la Résistance en forme de pyramide en bas de l'avenue Jean-Jaurès à Nîmes. De quoi ajouter un intérêt culturel à ce nouvel itinéraire de balade.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité