Actualités

PONT-SAINT-ESPRIT Le directeur de l’hôpital présente ses projets pour 2020

Le directeur du centre hospitalier de Pont-Saint-Esprit, Daniel Desbrun, a présenté ses vœux pour la nouvelle année, ce vendredi 10 janvier. (Marie Meunier / Objectif Gard)

« Notre hôpital aura 10 ans dans quelques semaines« , lançait fièrement Daniel Desbrun, directeur du centre hospitalier de Pont-Saint-Esprit. Il a pris la parole au micro ce vendredi 10 janvier pour former ses vœux pour la nouvelle année.

L’occasion d’en dire plus sur les projets de 2020. « On verra le lancement de nouveaux projets immobiliers notamment l’extension de la résidence Val de Cèze, le magasin central et la radiologie. » Le directeur a annoncé aussi qu’il souhaitait « des mises en œuvres plus concrètes » notamment le développement et l’autonomisation de l’ESR (équipe spécialisée de réadaptation). Elle conseille les personnes âgées de 60 ans ou plus dans le réaménagement de leur domicile et propose des solutions à des soucis d’autonomie dans la vie de tous les jours.

En ligne de mire aussi, le recrutement de nouveaux médecins et la poursuite de la démarche QVT (qualité de vie au travail), accompagnée par l’ARS (Agence régionale de santé) et l’ANFH (Association nationale pour la formation permanente du personnel hospitalier). D’ailleurs, l’hôpital a invité son personnel à répondre au baromètre social pour savoir s’il se sent bien dans son environnement de travail. Sur les 41 % de répondants, 71 % en sont heureux et 87 % ont le sentiment de travailler pour un établissement performant.

Un établissement tourné vers l’écologie

Pour améliorer le quotidien des patients, Daniel Desbrun désire encore améliorer la partie restauration en diversifiant les produits, en luttant contre le gaspillage et aussi en développant le bio et les circuits courts. « À ce jour, sur une semaine, c’est 25 % des produits qui sont bio. C’est bon pour la santé, pour l’économie locale et pour l’environnement, alors ne nous en privons pas« , affirme-t-il.

Une démarche écologique allant de pair avec l’installation l’année dernière d’ombrières photovoltaïques sur le parking du personnel. « On est le premier centre hospitalier de France à être en auto-consommation« , rappelle fièrement le directeur.

Malgré des réponses négatives de l’ARS sur plusieurs projets en 2019, le directeur compte bien redemander les autorisation cette année, notamment le financement du Pasa (pôle d’activités et de soins adaptés) et le HTP SSR (hôpital de jour pour réalisation d’une rééducation pluridisciplinaire). Réponses bientôt…

Marie Meunier

Cinq médailles remises et plusieurs retraités récompensés

Les médaillés et les retraités à l’honneur ce vendredi 10 janvier, au soir. (Marie Meunier / Objectif Gard)

David Muccio, agent de maîtrise, et Claude Toncelli, aide-soignante principale, et Corinne Borry (absente), aide-soignante, ont reçu la médaille d’argent (20 ans d’ancienneté). Pascal Mazille (technicien hospitalier) et Danielle Bresson, aide-soignante principale, ont eu la médaille de vermeil (30 ans d’ancienneté). Plusieurs personnes parties à la retraite ont aussi été honorées.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité