Actualités

REMOULINS Le nouveau collège devrait être ouvert pour la rentrée 2021

Le permis de construire a été signé ce mardi 14 janvier.

Le maire, Gérard Pédro, a signé l'arrêté de permis de construire du nouveau collège de Remoulins, avec Denis Bouad, président du département, et Nathalie Nury, vice-présidente du département. (Marie Meunier/ Objectif Gard)

"Cela fait au moins 15 ans qu'on en parle de ce nouveau collège", rappelle le président du département, Denis Bouad. Après deux contestations du permis de construire, il a finalement été signé ce mardi 14 janvier par le maire, Gérard Pédro. 

Le nouvel établissement devrait être prêt pour la rentrée de septembre 2021. Il sera construit sur le même site que le collège actuel sauf qu'il sera érigé sur le terrain de sport. "Le bâtiment est vétuste. Les salles de classe et la cour sont petites. Le réfectoire aussi par rapport au nombre d'élèves... On a un souci avec la colle sous le lino qui est amiantée", détaille Nathalie Nury, vice-présidente du département, déléguée à l'Éducation et aux collèges.

Des fouilles archéologiques préventives ont démarré ce lundi 13 janvier sur l'emplacement du futur collège. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Pour l'heure, des fouilles archéologiques préventives sont menées sur le terrain pour s'assurer qu'il n'y ait pas de vestiges ou d'anciennes traces de rues et que la qualité des sols est bonne. L'appel d'offres travaux sera lancé fin janvier pour un démarrage du chantier en avril prochain. Le projet est estimé au total à 23 millions d'euros.

Ce à quoi devrait ressembler le futur collège. (DR)

Pourquoi reconstruire au lieu de restaurer ? "Les anciens bâtiments ne sont pas en phase avec la vie quotidienne des collégiens aujourd'hui", poursuit Nathalie Nury. Et restaurer est autant voire plus coûteux. "On est en zone inondable, il aurait été difficile de mettre en conformité l'ancien bâtiment", complète Christophe Ramonatxo, architecte à NM2A Architecture. Le nouveau site sera construit sur pilotis pour éviter tout risque.

L'actuel bâtiment sera déconstruit à l'été 2021

L'avantage du neuf, c'est qu'il est plus facile de répondre aux nouvelles normes écologiques. Le collège sera labellisé "bâtiment à énergie positive" (BEPOS) et "bâtiment durable d'Occitanie" (BDO). "Ce sera également le 3e bâtiment "NoWatt" que l'on construit dans le département, avec Bellegarde et Gallargues", ajoute Denis Bouad.

La capacité d'accueil restera la même qu'aujourd'hui avec environ 700 élèves, même si celle-ci devrait tendre vers le bas dans les années à venir. Ce qui offrira aux collégiens de plus grands espaces et des classes équipées. Le nouveau bâtiment devrait s'étendre sur environ 5 500 m². L'établissement ne devrait pas fermer pendant la durée des travaux. Le collège existant sera détruit l'été 2021, quand le nouveau sera prêt.

Marie Meunier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité