Actualités

BAGNOLS/CÈZE La Mission locale jeunes adopte une application pour trouver un job

"Shaker trente et un" est accessible sur mobile et tablette.

Frédéric Combernous, directeur de la Mission locale jeunes du Gard rhodanien Uzège, et Sandrine Maso, chargée de gérer la plateforme emploi. (Marie Meunier/Objectif Gard)

"Le premier but de la Mission locale c'est que les jeunes se forment et trouvent du boulot", rappelle Frédéric Combernous, directeur de celle du Gard rhodanien Uzège, basée à Bagnols-sur-Cèze. Et pour y arriver, un nouvel outil a été mis en place cette semaine.

Il s'agit de l'application "Shaker trente et un". Trente et un comme le numéro du département de la Haute-Garonne où le projet a été porté. Mais la Mission locale jeunes (MLJ) Gard rhodanien Uzège a intégré très vite le comité de pilotage et fait désormais partie des 40 MLJ françaises à disposer de cette application mobile et tablette.

"C'est un outil basique offrant une grande lisibilité des offres", poursuit Frédéric Combernous. À destination des jeunes âgés entre 16 et 25 ans, l'application recense des offres d'emplois mais aussi des contrats de professionnalisation, des formations en alternance... Il suffit de cliquer dessus pour en savoir plus sur le travail et voir les modalités pour postuler. Comme une sorte de "Bon coin" à l'exception que toutes les annonces sont vérifiées et validées par la MLJ. L'investissement coûte 2 000/2 500 € par an.

"Elle va proposer les offres dans un périmètre de 75 km"

"Il y a de plus en plus d'immédiateté dans l'emploi, que ce soit du côté des jeunes ou des employeurs", constate le directeur. C'est pourquoi, l'application dispose de la géolocalisation. "Elle va proposer des offres dans un périmètre de 75 km autour du point où on se trouve. C'est un vrai plus surtout si le jeune est mobile", développe Sandrine Maso, en charge de la plateforme emploi. L'outil peut être utile aux entreprises locales en recherche de main d'oeuvre. Celles intéressées peuvent s'adresser directement à la MLJ.

Même si l'application dématérialise l'offre, elle invite les jeunes à se rendre à la Mission locale. Soit pour préparer un CV ou même pour travailler le savoir-être. Environ 2 000 jeunes sont accompagnés chaque année par la structure bagnolaise.

Marie Meunier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité