A la unePolitique

GARD La députée Chapelier claque la porte d’En marche

Annie Chapelier (Photo Tony Duret / Objectif Gard)

À deux mois des Municipales, la députée de la 4e circonscription, Annie Chapelier, démissionne du parti présidentiel. Elle reste toutefois membre du groupe majoritaire à l'Assemblée.  

La Gardoise dit ne plus se reconnaître dans le mouvement présidentiel. Élue pour la première fois aux Législatives 2017, cette infirmière-anesthésiste était présentée comme le nouveau visage de la politique, cher à Emmanuel Macron. Hélas, quatre ans après son arrivée au Palais Bourbon, force est de constater qu'Annie Chapelier déchante : « Nous sommes venus pour changer les pratiques, renouveler la vie politique… Or, nous avons vu se construire un mouvement hors sol, indifférent aux territoires et clivant les députés en deux groupes : d’un côté des petits chefs plus ou moins autoproclamés et, de l’autre, une masse, insignifiante à leurs yeux, à qui on demande une obéissance aveugle. » 

« Conformisme », « mesquinerie » et « entre-soi » 

Poursuivant sur le fonctionnement du groupe LREM (La République en marche), Annie Chapelier tacle : « Ce groupe n’a pas su utiliser l’immense richesse que chacun d’entre nous apportait. Il s’est refermé sur lui-même (…) On a préféré le ronron des institutions, la ouate des habitudes, le conformisme, la mesquinerie, l’entre-soi. » Si la parlementaire quitte le parti, elle ne quitte pas pour autant le groupe, estimant - à tort ou à raison - que cette situation n’est pas du fait du président de la République. 

À ses mots durs, s’ajoute son analyse critique autour de l'urgence écologique. Annie Chapelier qui souhaitait initialement intégrer la commission Développement durable - mais qui s’est retrouvée à la commission Affaires étrangères - l’assure : « La planète se meurt doucement sous nos yeux dans une indifférence parlementaire. Constamment l’économique est mis en opposition avec l’écologique et le choix est toujours le même. Nous gagnerions à rechercher cette cohérence, ne serait-ce que pour mieux nous faire comprendre…» Nul doute qu’Annie Chapelier, elle, a su se faire comprendre. 

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

2 réactions sur “GARD La députée Chapelier claque la porte d’En marche”

  1. Chapelier est arrivée en politique par « effraction » tout comme le petit banquier qui lui comme il le dit lui-même a été élu par effraction.
    Comme elle disait dernièrement « elle ne comprend rien dans la réforme proposée par le Gouvernement ». C’est vrai que c’est flou et effectivement quand c’est flou, il y a un loup.
    Reste donc à savoir vers quel « port d’attache » elle va échouer.
    En ce qui concerne les « urgences » qu’elle évoque outre l’urgence climatique elle semble oublier l’urgence sociale qui est la cause de la contestation aujourd’hui en oeuvre et que le Gouvernement voudrait ignorer.
    Bon vent donc à Madame Chapelier qui comme les 17% des électeurs inscrits a fait preuve de beaucoup de naïveté en faisant confiance à Macron et sa clique.

  2. Madame doit avoir la bonne cinquantaine et elle croit aux licornes ? « Nous sommes venus pour changer les pratiques, renouveler la vie politique » Parce qu’elle pensait vraiment qu’un banquier rotchild venu de nul part serait un bon candidat ? A d’autre, une opportuniste comme les autres ! « Ce groupe n’a pas su utiliser l’immense richesse que chacun d’entre nous apportait » Quel richesse ? Mais dans quel monde vivez vous ? 90% des élus LREM s’étaient déjà présenté aux élections et avaient fait des scores minable ! Comme vous ils ont surfé sur la vague « En marche » par, je le redit, OPPORTUNISME ! On appel cela retourner sa veste ! « La planète se meurt doucement sous nos yeux dans une indifférence parlementaire » Et voila la carte écolo que tous le monde joue vu les scores des européennes ! Mais aucun ne voit que c’est un vote de raz le bol plutôt qu’un vrai choix ! Les gens en ont marre des partis politique d’où ce choix « écolo » regardez autour de vous ! les gens ne sont pas écolo pour un sous et vous non plus d’ailleurs ! C’est juste un moyen de prendre le train en marche comme vous l’avez fait ! Moi je vais vous dire, avant de vous inquiéter de la planète qui se meurt, allez plutôt aider les sans abris du coin de la rue qui meurt tout court ! Parce que demain ca peut être l’un d’entre nous ! Alors vos préoccupation de bobo opportuniste ***** !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité