ActualitésSociété

VERGÈZE Professeurs et parents d’élèves manifestent pour « la sécurité des collégiens »

Une trentaine de professeurs et autant de parents d'élèves devant le collège de Vergèze ce jeudi matin. (Photo Boris Boutet)

Une soixantaine de manifestants s'est réunie devant le collège de la Garriguette, ce jeudi matin. Les cours ont démarré avec vingt minutes de retard. 

"On a l'impression que le rectorat ne bougera que quand il se passera quelque chose de grave." Thibaut Bourse, secrétaire des parents d'élèves, a résumé en une phrase le sentiment d'abandon partagé par le personnel du collège de la Garriguette. "Depuis deux ans, nous n'avons qu'un seul conseiller principal d'éducation (CPE) au lieu des deux nécessaires au bon fonctionnement de l'établissement, pointe Sandrine Pattus-Malige, professeur d'occitan et d'espagnol mais aussi représentante du personnel du collège vergézois. Nous n'avons toujours pas de directeur des Sections d'enseignement général et professionnel adapté (Segpa) et il nous manque deux surveillants. Résultat, nous sommes obligés de gérer les conflits dans l'urgence. On fait de la répression plutôt que de l'éducation."

Avec 735 élèves, un chiffre qui croît en moyenne de 5% par an, dont 550 demi-pensionnaires, le personnel du collège de la Garriguette estime la charge de travail trop importante. "Le rectorat nous a reçu en novembre. On nous dit qu'on nous écoute, mais nous voulons être entendus et pouvoir travailler dans des conditions correctes. Rien de plus", appuie l'unique CPE de l'établissement.

"Depuis deux ans on nous promet chaque année que du renfort va arriver, mais on ne voit rien venir, déplore Sandrine Pattus-Malige. On a l'impression qu'on essaye de nous endormir." Bien réveillée, la soixantaine de manifestants s'est regroupée pancartes en mains à l'entrée de l'établissement pour une petite demi-heure de manifestation. Les cours ont ensuite pu débuter avec une vingtaine de minutes de retard, obligeant le principal à signaler au rectorat la manifestation du personnel mécontent.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité