ActualitésSociété

NÎMES Les vacances, tout un programme !

Du 8 au 23 février, les petits nîmois seront en vacances et les parents devront faire preuve d'imagination pour occuper leur temps.

Le Musée du vieux Nîmes (Photo Anthony Maurin).

Pour permettre aux enfants d'alterner entre repos et divertissement, la Ville propose un programme d'activités et de sorties pour les petits Nîmois. Ateliers dans les musées, Carré d'art, Musée de la romanité. Patinoire, piscines, calendrier des matches... Pendant toutes les vacances scolaires, on s'occupe, on construit, on prend l'air. Bref, on profite sans perdre son temps !

Tous les jours à 11h au Musée de la romanité, des ateliers sont proposés. La première est une visite-atelier nommée " Alea jacta est ! ".  Comment s’amusaient les Romains à l’Antiquité ? En suivant un parcours dans les collections le visiteur verra que les jeux ont toujours passionné petits et grands. Saviez-vous que l’empereur Auguste était un joueur de dés assidu et Caligula un tricheur invétéré ? Jeux de hasard, d’adresse ou casse-tête, à quel amusement auriez-vous excellé il y a 2 000 ans ? Pour les 7-12 ans (sans accompagnants), durée : 1h30, tarif enfant 8 euros. Infos et réservations : museedelaromanite.fr

Si celle-là ne vous plaît pas, passons à celle des samedis 15 et 22 février à 10h30 qui est une visite-promenade nommée " La mosaïque des sens. " Enfin une première approche des collections du musée spécialement pensée pour les tout-petits (2-5 ans) ! Accompagnés de leurs parents, les visiteurs devront aider Romain le dauphin dans sa quête qui est de retrouver son ami le petit nageur noir. Une visite aux allures de merveilleux voyage des sens, où observer, toucher, sentir, écouter et goûter sera d’une aide précieuse. Durée : 1h, tarif adulte à 9 euros, enfants à 3 euros (offre famille à 21 euros pour 2 adultes + 2 enfants). Infos et réservations : museedelaromanite.fr.

Sorties culturelles et jeux

Au sein du magnifique Musée des Beaux-Arts, plusieurs opérations sont aussi organisées. Dès ce samedi 8 février à 14h30 et 15h30 avec de la danse au musée " Allègre Adage ". De vieux tableaux, de jeunes statues, de jolies poses, d’étranges moments, de secrets détails se dévoilent lors de cette visite/performance pour interroger votre regard et bouger votre point de vue. Avec les 11 danseuses et danseurs de la classe ULIS du collège Jules Verne de Nîmes, accompagnés par Laure Perrier, Nathalie Ketel et Lyria Fiorentino. Sur inscription au 04 66 76 71 63, dans la limite des places disponibles.

Mercredi 12 à 14h30, les vacances au musée avec " Je(ux) découvre le musée ", une visite ludique du musée, jeu d’ombre, petites histoires, dessin ... Par Romane Cayla. Tarif fixé à 5 euros, à partir de 4 ans. Sur inscriptions au 04 66 76 71 63, nombre de place limité.

Les ateliers pédagogiques, un excellent moyen d'attirer les jeunes au musée et de créer des vocations, qui sait ! (Photo Archives Anthony Maurin).

Le jeudi 13 à 14h30, les vacances au musée se poursuivent avec " Il était une fois les reines, déesses et princesses. " Les enfants découvrent les personnages féminins des collections du musée. À l’atelier ils créent leur princesse imaginaire (technique mixte). Par Romane Cayla, tarif de 5 euros, sur inscriptions au 04 66 76 71 63, nombre de place limité.

Deux autres rendez-vous seront proposés. Le vendredi 14 février à 14h30 et 15h30, en écho au dernier Festival de la biographie, sera organisée une visite guidée " Les couples mythiques ". À l’occasion de la Saint-Valentin, le Musée des Beaux-arts sort le grand jeu. Allez découvrir ou redécouvrir, Hercule et Déjanire, Marc-Antoine et Cléopâtre, Orphée et Eurydice …Par Mathilde Bonnet. À partir de 12 ans, entrée de 3 à 5 euros, visite 3 euros supplémentaires. Enfin, le mardi 18, le mercredi 19 et le jeudi 20 février à 10h, " Dessiner c’est jouer ". Les enfants découvrent les œuvres du musée et les techniques du dessin grâce à des petits exercices face aux œuvres ou en atelier. Stage en trois matinées par Florence Duchêne, à partir de 6 ans. 15 euros, sur réservation au 04 66 76 71 63.

Vieux Nîmes et nouveau céramologue

Le Musée du vieux Nîmes ne sera pas en reste, avec, mardi 11 et jeudi 20 février de 10h à 12h, la boîte à tissage  (6-12 ans). Comment se confectionnaient étoffes et châles de Nîmes ? Comment fabrique-t-on un métier à tisser en carton ? Tarif : 5 euros, sur inscription uniquement 04 66 76 73 70 ou sur musee.vieux-nimes@ville-nimes.fr.

Les Ateliers du patrimoine de la Ville et l’office du tourisme invitent les 6-12 ans à deux ateliers rondement menés. Les 13 et 20 février de 14h à 16h. Premier, "le petit céramologue", où quand les jeunes Nîmois se transforment en archéologues. Au cours de cet atelier, ils découvriront des tessons de différents matériaux et couleurs, reconstitueront les objets à partir des fragments. Pour les 6-12 ans, rendez-vous à l’atelier du patrimoine, 13 rue du Chapitre, tarif 5 euros.

Le buste en plâtre de Paul Soleillet (Photo Anthony Maurin).

Autre solution, "une drôle de tour" les 11 et 18 février de 14h à 16h. Avec elle, les enfants pourront se prêter au jeu du déguisement en transformant la Tour de l’horloge en un personnage géant rigolo. Pour les 6-12 ans, toujours rendez-vous à l’office de tourisme, 6 bd des Arènes, tarif 5 euros. Renseignements et réservations : nimes-tourisme.com.

Poésie et Nîmois oublié

À Carré d'art, Rimbaud et Soleillet vous attendent pour Une saison en Afrique. En 1885, un certain Arthur Rimbaud, poète alors quasi inconnu, s’aventure à Tadjourah et à Obock, dans l’Est de l’Afrique. Sa route croise celle de Paul Soleillet (1842-1886), explorateur nîmois, héros colonial célébré par tous les grands journaux de l’époque, figure aujourd’hui oubliée.

Le poète, qui a renoncé à la littérature et l’"explorateur commercial", se retrouve lié à Soleillet autour d’un fragile et lucratif projet : le convoyage d’une caravane d’armes vers l’Abyssinie (Éthiopie actuelle), qui ne verra jamais le jour, la mort ayant brutalement frappé Soleillet en septembre 1886. Photographies, vidéos, sons, cartes anciennes, lettres et manuscrits, objets ethnographiques jalonnent un parcours susceptible d’approcher au plus près de cette attirance pour l’ailleurs et l’Afrique, de cette véritable « passion géographique » qu’éprouvèrent en leurs temps ces deux hommes aux profils si différents, " l’intrépide voyageur " et " l’homme aux semelles de vent. "

Mais aussi...

Un peu de théâtre ? Le samedi 8 février au centre socio-culturel Valdegour à 19h. " En attendant le grand soir ou le doux vertige de la danse " sera jouée par la compagnie Le Doux supplice. Ce spectacle hors les murs, au centre socio-culturel de Valdegour, est autour de la thématique du bal et des danses populaires. Durée : 1h, gratuit mais à partir de 8 ans. Réservation obligatoire (jauge limitée) au 04 66 76 71 84 ou 04 66 76 71 23.

Sans oublier la patinoire qui sera ouverte en période de vacances scolaires du mardi au vendredi de 14h à 19h30, le samedi de 14h à 20h30 (ferme à 16h30 le 8/2) et le dimanche de 14h à 17h30. Il en va de même pour les piscines municipales (voir horaires) ou l'excellent planetarium !

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité