ActualitésAutres sportsSports Gard

JEUDI SPORT Populaire, festif et physique, le Nîmes Urban Trail est de retour

 

Le passage sous le cadereau en mode discothèque est un des moments forts du NUT (Photo Cyrille Quintard)

Ce dimanche 16 février marque la 5e édition du Nîmes Urban Trail, une course pédestre, qui permet de découvrir de nombreux recoins de la ville, la plus importante du département où près de 6 000 participants sont attendus.

Le Nîmes Urban Trail et ses quatre distances (9 km, 16 km, 23 km et 30 km) sont de retour ce dimanche 16 février pour une cinquième édition. Une course ouverte à tous pour transpirer de manière ludique en découvrant des passages insoupçonnés à Nîmes et revisiter ou non les monuments antiques. Le départ de cette édition 2020 se fera sur le parvis des arènes tout comme l'arrivée mais les coureurs devront réaliser un dernier effort en grimpant dans les gradins de l'amphithéâtre romain avant de franchir la ligne.

La principale nouveauté réside dans la traversée du Fort Vauban et sa célèbre montée pavée connue par tous les étudiants de l'Université de Nîmes. Après avoir fait le tour des douves, les participants feront même un détour par un amphithéâtre, plus moderne celui-là. Les incontournables passages dans le cadereau transformé en boîte de nuit et dans le bar Victor Hugo sont évidemment au programme. C'est ça le NUT : une course festive où beaucoup viennent déguisés et qui s'est désormais imposée comme le premier événement sportif grand public à Nîmes et dans le Gard. Un événement qui mobilise plus de 300 bénévoles dont 180 signaleurs épaulés par sept équipages de la police municipale.

Cette année ils seront près de 6 000 participants à s'élancer sur les routes et chemins nîmois. Et pas seulement des locaux. Près de 55% des engagés de 2019 n'étaient pas Gardois et représentaient 79 départements français et 38 pays différents. Une course qui impacte positivement les commerçants. "Courir sur les petits chemins pour découvrir la ville, c'est magique pour un étranger. C'est devenu un vrai outil économique", commente Nicolas Carbo, président de Denim Running, association organisatrice du NUT.

Beaucoup de participants se déguisent pour l'occasion (Photo Cyrille Quintard)

Une notoriété qui a pu générer des problèmes de flux et entraîner des bouchons à certains endroits du parcours l'année dernière. "C'est difficile de concilier succès populaire et difficultés techniques. On a travaillé sur ce point et supprimé les deux, trois passages délicats. Le parcours est large, il n'y aura pas de point bloquant", assure Nicolas, passionné par sa ville et son histoire, qui dessine les itinéraires en dénichant chaque année de nouveaux passages.

Un renouvellement qui rend les clients fidèles qui pourraient goûter au Musée de la romanité en 2021. Pour les plus impatients, ils pourront s'aligner à la première édition de la Veni Vici le 18 avril prochain. Sur le même concept, un trail pour remonter l'histoire au fil de l'eau en suivant l'aqueduc de Nîmes jusqu'au Pont du Gard et Uzès. Des dossards sont disponibles, en revanche pour le NUT dépêchez-vous moins de 200 sont encore à réserver.

Corentin Corger

Retrait des dossards : Samedi 15 février 2020 de 9h à 19h aux arènes (recommandé pour éviter une longue file d’attente. Dimanche 16 février 2020 à partir de 6h15 (retrait des dossards clos 30 mn avant le départ de votre course) aux arènes.

Horaires des départs :  7h45 pour le 30 km, 8h30 pour le 16 km, 9h45 pour le 23 km, 10h10 pour le 9 km et 10h30 pour la Rando.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité