A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce mardi 18 février 2020

L'essentiel de l'actualité sportive gardoise en cinq infos !

Nîmes Olympique

En cette période de vacances scolaires, de nombreux enfants se trouvaient à la Bastide ce matin (Photo Corentin Corger)

Sans Deaux et Philippoteaux. Après une journée d'hier entièrement consacrée aux soins et au repos, c'était l'heure de reprendre l'entraînement ce mardi matin pour les Crocos qui jouent dimanche à Rennes (17h) pour la 26e journée de Ligue 1. Après un long débriefing vidéo d'environ une heure, les joueurs sont sortis sur le terrain vers 11h15 pour une séance d'une heure et demi axée sur la conservation du ballon. Vingt-deux joueurs étaient présents : Bernardoni, Dias, Nazih, Denkey, Benrahou, Landre, Sarr, Valerio, Miguel, Alakouch, Paquiez, Briançon, Fomba, Valls, Roux, Stojanovski, Guessoum, Martinez, Ripart, Buades, Koné et Duljevic. Manquaient à l'appel : Deaux toujours en délicatesse avec son mollet, Philippoteaux resté aux soins (cheville douloureuse) et Ferhat. Ce mercredi, deux entraînements sont prévus à 10h30 et 15h30.

La bosse sur l'oeil de Zinedine Ferhat a bien dégonflé (Photo Corentin Corger)

"Zinou" va mieux. Même s'il ne s'est pas entraîné et qu'il n'est sorti que quelques minutes, Zinedine Ferhat avait le sourire et allait beaucoup mieux après la frayeur de samedi soir. Après avoir reçu un violent coup de crampon, involontaire, de la part de l'Angevin Casimir Ninga, "Zinou" était tombé KO avant d'être évacué sur civière. L'arcade sourcilière ouverte, il s'en est sorti avec quelques points de suture et un énorme hématome sur l'oeil. Trois jours après ce choc, ce dernier s'est dégonflé et l'international algérien a retrouvé la vision. Il semble sur la bonne voie pour être apte en Bretagne. Un déplacement que manquera Pablo Martinez car il purgera un match de suspension.

1 000 € le point. Petite mise au point pour faire écho à un article du journal L'Équipe il y a une dizaine de jours, où les montants dévoilés des salaires des joueurs nîmois n'étaient que des estimations, car ces derniers touchent des primes des victoires. Concernant le Nîmes Olympique, elles s'élèvent à 1 000 € par point pris. Chaque joueur touche donc 3 000€ en cas de victoire. Des bonus que les Nîmois accumulent actuellement avec cette série de quatre victoires consécutives qui porte le total de points à 27 dans cet exercice 2019/2020. Des sommes qui peuvent paraître excessives pour le commun des mortels mais qui sont assez éloignées de ce qui peut être pratiqué dans les autres clubs de l'élite.

USAM

Milian Formeau va apparaître pour la première fois sur une feuille de match en Lidl Starligue (Photo USAM)

Prandi incertain, Formeau première. Après avoir reçu un violent ballon à la tête lundi à l'entraînement, Elohim Prandi est encore incertain pour affronter Aix, ce mercredi à 20h45 au Parnasse pour la 16e journée de Lidl Starligue. Une décision sera prise demain dans la matinée quant à sa participation. Pour cette rencontre, Franck Maurice a convoqué un groupe de 16 joueurs : les mêmes que face à Cuenca avec en plus, pour la première fois, Milian Formeau (19 ans), issu du centre de formation. "Il fait de bonnes prestations avec l'équipe réserve. Il peut nous apporter quelque chose et c'est une façon pour lui de mettre le pied à l'étrier", a confié le coach nîmois au sujet de l'arrière gauche. Teodor Paul, Steven George, Rémi Salou et Ahmed Hesham sont forfaits.

Le groupe complet : Desbonnet, Baznik; Nieto, Gallego, Kaabeche, Padolus, Nyateu, Dupuy, Acquevillo, Prandi, Tobie, Formeau, Guigou, Sanad, Rebichon, Tesio.

Le numéro 2 est Simon Bitoun, demi-centre chez les jeunes de l'USAM (Photo DR)

La formation à l'honneur. À l'image de la présence de Milian Formeau avec l'équipe première, la formation usamiste est aussi à l'honneur sur le plan national. Deux joueurs nés en 2004 ont participé à un stage national à la Maison du handball à Créteil, l'équivalent de Clairefontaine pour les footballeurs. Ce qui représente le Graal pour tout jeune apprenti handballeur. Les deux nîmois retenus sont l'ailier droit Yohan Guigues et le demi-centre Simon Bitoun. Durant ce stage, ils ont joué plusieurs matches amicaux notamment face aux moins de 18 ans de Créteil et Tremblay.

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité