ActualitésEconomie

BAGNOLS/CÈZE Sébastien Domény veut initier les jeunes au chauffage solaire

Il est possible de voter pour son projet inscrit au concours "Ma Région pour le climat" jusqu'au 2 mars

Sébastien Domény lance un appel aux professeurs de collèges, lycées et bac +2 pour collaborer sur le prototypage du kit éducatif pour fabriquer son chauffage solaire (DR)

Il y a deux ans, Sébastien Domény a lancé une méthode facile et accessible pour fabriquer son chauffage solaire à partir d'une formation en ligne. L'avantage : c'est moins coûteux que les panneaux photovoltaïques, ça fait de grandes économies d'énergie et en plus, c'est écologique. On peut en plus suivre sa consommation en temps réel grâce à une application open-source fonctionnant sur Raspberry Pi.

Il a rencontré il y a quelques temps des professeurs du collège Bernard-de-Ventadour à Bagnols-sur-Cèze, qui ont été séduits par le concept et voulaient le décliner en classe. Le gérant de l'entreprise Sunberry, basée près de Bagnols, a donc réfléchi à un modèle réduit qui serait accessible aux élèves de toute la Région et même au-delà.

"On veut créer un kit éducatif pour les écoles qui initierait au chauffage solaire", précise Sébastien Domény qui travaille de pair avec l'association Les Petits débrouillards. La maquette ne pourrait pas chauffer plus que quelques litres d'eau mais c'est l'occasion pour les jeunes concepteurs de réviser le programme scolaire et mettre en pratique les cours de sciences et vie de la terre, physique, technologie, informatique... Il lance donc un appel aux professeurs de collèges, lycées et bac +2 pour collaborer sur le prototypage du kit.

Pour voir le jour, son projet a besoin de financement. C'est pourquoi Sébastien Domény participe au vote citoyen organisé par la Région Occitanie "Ma solution pour le climat". Il a jusqu'au 2 mars pour recueillir un nombre suffisant de votes. Presque 300 personnes ont déjà choisi son projet. Le résultat sera connu le 7 mars prochain.

Déjà 1 000 personnes ont choisi sa méthode "do it yourself"

Sa première version à destination du grand public a déjà conquis 1 000 utilisateurs. Il faut compter entre 89 et 169 € pour télécharger la formation en ligne. Ensuite, il suffit de se rendre dans un magasin de bricolage pour se procurer les matériaux. Le principal c'est polypropylène alvéolaire, très utilisé pour les panneaux d'affichage : "C'est 10 fois moins cher que les solutions du commerce et facilement recyclable", ajoute Sébastien Domény. Un cuter, une cisaille et de la colle, et le tour est joué.

Ingénieur en instrumentation de formation ayant travaillé dans les domaines du nucléaire et du spatial, il a élaboré son premier chauffage solaire pour ses besoins personnels : "J'en avais besoin pour avoir de l'eau chaude et chauffer la piscine. C'est rentabilisé au bout d'un an au lieu de 10." Il remarque tout de même que beaucoup de clients ont peur de ne pas y arriver seuls avec les tutoriels. Il espère donc embaucher deux personnes qui feront de la formation en face-à-face pendant les week-ends.

Marie Meunier

Pour voter pour le projet de Sébastien Domény, c'est ici jusqu'au 2 mars. 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité