ActualitésPolitique

BAGNOLS/CÈZE 25 propositions pour que la ville devienne cyclable envoyées aux candidats

(Photo d'illustration : DR)

À l'approche des municipales, alors que les candidats ont la tête dans le guidon, l'association "Agissons pour le climat ! Alternatives citoyennes - Gard Rhodanien"  (AC²GR) a décidé de tabler sur le vélo comme sujet de campagne. Elle a formulé 25 propositions pour faire de Bagnols-sur-Cèze une ville cyclable, qui ont été envoyées aux candidats ce mercredi. 

Cette jeune association veut faire le lien entre citoyens, acteurs économiques et politiques du Gard rhodanien et mettre en oeuvre des actions écologiques concrètes. "On a envie de voir plus de pistes cyclables à Bagnols et dans le Gard rhodanien. Il n'y a pas du tout la culture du vélo à Bagnols, il y a tout à créer. En-dessous de 1,5 km en ville, on va plus vite à vélo qu'en voiture", assure le président d'AC²GR, Jean-Baptiste Fercoq. Dans un communiqué, il indique : "À Bagnols-sur-Cèze, le potentiel de report modal (usagers qui pourraient passer de la voiture à un autre mode de transport) pour ces petits déplacements est énorme."

Les propositions se divisent en cinq axes dont un, dédié à la création d'un plan vélo, déjà en place dans plusieurs villes françaises. Les membres de l'association imaginent aussi une ville apaisée pour tous. Une réforme passant par une révision du sens de circulation, la réduction de la place de la voiture, la modération de la vitesse et repousser le stationnement aux portes de la ville...

Jean-Baptiste Fercoq, président de l'association "Agissons pour le climat ! Alternatives citoyennes-Gard rhodanien". (Marie Meunier / Objectif Gard)

Selon le baromètre publié par la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB), Bagnols figure parmi les mauvais élèves chez les utilisateurs de la Petite Reine. Elle est classée comme très défavorable aux cyclistes. "Une fois la circulation apaisée et l'espace public redistribué, il sera temps pour Bagnols-sur-Cèze de proposer un réseau cyclable digne de ce nom où tout un chacun pourra circuler sereinement à vélo", est-il indiqué dans le document de 18 pages comprenant les 25 propositions. Et cela passe aussi par l'aménagement d'équipements pour garer les vélos.

Autres incitations imaginées par AC²GR : l'instauration d'une aide pour l'achat de bicyclette, l'aménagement d'une piste cyclable d'apprentissage pour les jeunes, la création d'une maison du vélo... Tous ces points seront à nouveau abordés le 7 mars lors de l'événement "Bagnols en selle... vélo sur Cèze", organisé par l'association, boulevard Lacombe, de 14 à 16 heures. Une autre liste de propositions sera envoyée prochainement aux candidats de Pont-Saint-Esprit.

Marie Meunier

Les 25 propositions envoyées aux candidats aux municipales de Bagnols

1) Adopter un plan vélo
Proposition n°1 : construire dès le début du mandat un plan vélo concerté.
Proposition n°2 : nommer un M. ou une Mme "Vélo" au sein de la mairie, référent.e sur ce sujet et en lien avec les différents acteurs (associations d’usagers, Département, Agglomération du Gard rhodanien, communes voisines...).
Proposition n°3 : mettre en place un comité vélo régulier, dans lequel prendront part les différents acteurs du plan vélo (municipalité, représentants des cyclistes, Agglo, etc.).

2) Construire une ville agréable à vivre pour tous
Proposition n°4 : repenser le plan de circulation dès le début du mandat. Ce processus de hiérarchisation du réseau viaire a pour objectif de distinguer 2 types de rues : les rues de transit et les rues apaisées. Des pistes cyclables de qualité devront ensuite être réalisées sur les rues de transit, et le linéaire de rues apaisées doit être augmenté à son maximum pour permettre une mixité des modes de déplacement.
Proposition n°5 : généraliser la vitesse de circulation à 30km/h en modifiant l’aménagement des rues : aménagements matériels de l'espace public, réduction de la largeur de la chaussée, chicanes, ralentisseurs, inscription au sol, changement de revêtement. Réaliser des contrôles de vitesse régulièrement permet d'adapter les mesures ci-dessus à la réalité du terrain.
Proposition n°6 : consacrer une journée “centre-ville sans voiture” un dimanche par mois, afin que les Bagnolais se réapproprient leur ville, ses places, ses parcs, ses commerces.
Proposition n°7 : mener une réflexion sur la place du stationnement en centre-ville, en privilégiant la diversité des
usages et la qualité de l'espace public : piétons, terrasses, espaces verts, vélos, etc.
Proposition n°8 : maintenir claire et visible l'offre de stationnement aux portes de la ville, afin d'y orienter les visiteurs, et d'alléger le trafic en centre-ville.
Proposition n°9 : repenser l'accès et le stationnement des cars de tourisme, des camions et des livreurs. Concernant les livraisons, de nombreuses villes et professionnels de la logistique ont réfléchi à la question du "dernier kilomètre". Des exemples peuvent ainsi être copiés, notamment l'utilisation de vélos-cargos spécialement équipés pour transporter de lourdes charges (palettes, etc.).

3) Rendre les déplacements à vélo plus sûrs et efficaces
Proposition n°10 : mettre en place un véritable réseau cyclable, mêlant pistes en site propre (pistes physiquement séparées de la route) et cohabitation. Notamment des rues de desserte, intéressant uniquement le trafic motorisé local (max. 2000 véhicules/jour), et suffisamment apaisées pour autoriser une mixité des modes de déplacements.
Proposition n°11 : rendre le réseau cyclable visible in situ aux cyclistes et aux automobilistes à l'aide d'une
signalétique adaptée : barrettes itinéraires, marquage au sol, revêtements différenciés pour les vélos, panneaux de vigilance pour les automobilistes et de partage de l’espace (zone de rencontre).
Proposition n°12 : encourager et participer à la création des connexions entre le réseau cyclable local et celui des communes voisines.
Proposition n°13 : développer des double-sens cyclables, qui permettent aux vélos de raccourcir leurs trajets en toute sécurité.

4) Encourager les moyens de déplacement alternatifs à la voiture
Proposition n°14 : évaluer l'offre actuelle par rapport à la demande et l'améliorer en implantant des arceaux vélos en grand nombre dans toute la commune, notamment près des commerces et des écoles. Les emplacements de ces stationnements pourront être intégrés à la carte du réseau cyclable, et matériellement signalés dans la rue pour être visibles de loin.
Proposition n°15 : modifier le PLU afin de revoir l'intégration et les normes des locaux vélos dans les immeubles
d’habitation et tertiaires, et s'assurer de leur intégration effective lors du contrôle de conformité à l’achèvement des travaux.
Proposition n°16 : créer une aide à l’achat de tout type de vélo pour les particuliers (vélo classique, pliant, VAE,
triporteur...) et pour les entrepreneurs locaux (remorque, vélo-cargo...).
Proposition n°17 : autoriser de prendre un vélo avec soi quand on prend le bus (prévoir les portes vélos sur les bus).

5) Promouvoir une culture vélo à Bagnols-sur-Cèze
Proposition n°18 : aider les établissements scolaires et centre de loisirs à s’équiper en vélos et à trouver du
personnel qualifié pour l’apprentissage à l’école.
Proposition n°19 : créer une piste cyclable d’apprentissage ouverte à tous pour permettre l’apprentissage du vélo.
Proposition n°20 : créer une Maison du vélo afin de rendre des services aux cyclistes et de donner une visibilité à ce mode de déplacement dans notre ville.
Proposition n°21 : équiper les services municipaux de vélos et/ou de vélo-cargos pour réaliser une partie des activités municipales à vélo : repas à domicile, approvisionnement des écoles, services techniques, police municipale.
Proposition n°22 : proposer le forfait mobilité durable (200 €/an pour les agents publics) aux agents municipaux.
Proposition n°23 : mettre en œuvre un programme de promotion de la mobilité active, à pied et à vélo, pour les
déplacements domicile-travail, domicile-école et les trajets du quotidien en général : page dédiée sur le site internet de la ville, articles réguliers dans le journal municipal, événements (semaine de la mobilité, du développement durable…)
Proposition n°24 : mettre à disposition du public de la documentation sur le réseau cyclable bagnolais : carte du réseau et des stationnements, bonnes pratiques des double-sens cyclables, etc.
Proposition n°25 : adhérer et participer au Club des villes et territoires cyclables, réseau de collectivités territoriales engagées pour le développement de l’usage du vélo au quotidien et de la mobilité durable.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité