A la uneActualitésPolitiqueSociété

NÎMES Réforme des retraites : les manifestants moins nombreux mais toujours aussi déterminés

De nombreux syndicats étaient de nouveaux réunis pour marcher contre la réforme des retraites. (Photo : Romane Grignon)

Ce jeudi 20 février, les manifestants étaient de nouveau réunis pour protester contre la réforme des retraites. Sous un soleil au rendez-vous, ils sont partis à 14h30 des Jardins de la Fontaine pour finir devant la préfecture.

Une nouvelle fois, les syndicats étaient réunis et unis pour se battre contre la réforme des retraites. Depuis le 5 décembre dernier, ils font entendre leur colère dans tout le centre-ville de Nîmes. Aujourd'hui, avant de partir, le cortège a rendu hommage, par une minute de silence, à une infirmière des Deux-Sèvres poignardée plus tôt cette semaine par un patient. Il s'est ensuite avancé sur les quais de La Fontaine.

Les avocats eux aussi marchent dans les rues de Nîmes et protestent contre cette réforme (Photo : Romane Grignon)

Comme ces dernières semaines, les avocats ont à nouveau rejoint la mobilisation et étaient au cœur de ce rassemblement. Menés par le bâtonnier maîtreJean-Marie Chabaud, ils apostrophaient directement, à coup de reprise du chant Bella Ciao, la Garde des sceaux et ministre de la Justice, Nicole Belloubet, pour rejeter, eux aussi, la réforme.

Les Gilets Jaunes aussi étaient dans le cortège en direction de la Préfecture (Photo : Romane Grignon)

C'est plusieurs centaines de manifestants qui étaient réunies, regroupant plusieurs corps de métiers dont les avocats donc mais aussi les agents hospitaliers et les enseignants, entre autres. "Macron et sa clique pensaient peut-être qu'on étaient fatigués, mais regardez !, ils se sont trompés, clamait le porte-parole de la CGT. On est peut-être moins nombreux mais on est toujours là !" Il exhortait les autres manifestant à continuer dans cette dynamique.

Plusieurs centaines de personnes étaient mobilisées et comptent bien ne pas s'arrêter (Photo : Romane Grignon)

Toujours motivés, les syndicats et manifestants comptent bien reconduire ces mouvements de grèves et de manifestations. Comme certains le scandaient, ils vont se "battre pour garder leur retraites."

Romane Grignon

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité