Actualités

NÎMES Un nouveau bâtiment au CHU pour fin 2022

Le CHU de Nîmes a signé avec la société Sogea pour la concrétisation du projet (Photo Corentin Corger)

Ce jeudi, Nicolas Best, directeur général du CHU de Nîmes, a scellé dans le marbre la construction d'un nouveau bâtiment d'ici fin 2022 pour réunir trois unités dont la réalisation sera gérée par l'entreprise Sogea, filiale de Vinci.

Dans une volonté de se moderniser, le CHU de Nîmes a décidé de se doter d'un nouveau bâtiment d'ici fin 2022, début 2023 en réunissant sur le même site trois services : les Soins de Suite et Réadaptation Polyvalent (SSR), la médecine gériatrique et le Service de Maladies Infectieuses et Tropicales (SMIT). Des services plus ou moins éclatés sur différents lieux dont le pavillon 3, construit dans les années 70, devenu obsolète et qui va être rasé. Au total, le programme définitif prévoit pour l'ensemble : 150 lits plus 100 pour l'hospitalisation de jour.

Ce nouveau bâtiment de 10 000 m2 de surface utile verra le jour sur la zone dit du "Plateau Carémeau" où existe actuellement un parking. Un projet final dont l'espace a plus que doublé par rapport au plan initial, abandonné, qui prévoyait de rénover le pavillon 3 (4 600 m2). "L'hôpital a pris le pas d'investir dans un bâtiment plus coûteux, plus efficient et plus économique au global sur le long terme. Mon secteur était éclaté en trois bâtiments dont sur Serre Cavalier situé à plus de 10 kms. C'est plus opérationnel de tout regrouper dans un même lieu", commente Cédric Le Guillou, chef de service de médecine gériatrique. Un investissement qui s'élève au global à plus de 38 M€.

Ce nouveau bâtiment devrait voir le jour fin 2022 (Photo Chabanne)

Sur ce plateau, l'implantation de ces trois unités s'inscrit dans un axe Nord/Sud en "perspective de l'urbanisation de cette zone avec la programmation dans un futur proche d’un bâtiment pour les activités de médecine et d'imagerie ambulatoire", détaille Nicolas Best, directeur général du CHU de Nîmes qui prévoit également d'installer le futur centre de biologie sur le pavillon 3 bis. Ce jeudi était un jour majeur dans l'élaboration de ce projet avec la signature des modalités de conception entre l'hôpital et l'entreprise Sogea, filiale du groupe Vinci spécialisée dans les travaux publics.

Un premier projet médical ambitieux sur ce secteur qui en appelle d'autres, "on est dans la planification urbaine de ce nouveau quartier hospitalier avec une réflexion pour trouver un équilibre entre le bâti et le paysage", précise l'architecte Gérald Berry du cabinet Chabanne. Un espace élaboré avec l'oeil avisé des représentants des services concernés : "on nous propose du sur-mesure car on a participé activement au débat. On va pouvoir faire de la pathologie infectieuse de pointe", félicite le professeur Albert Sotto, chef du Smit.

Après sept mois et demi de conception, les travaux de terrassement devraient commencer en novembre 2020 pour deux ans de chantier. En parallèle, deux parkings en silo vont être construits dont un opérationnel dès décembre 2020 pour combler la perte de places de stationnement réservées au personnel.

Corentin Corger

Pour en savoir plus sur ce nouveau bâtiment, découvrez la vidéo ci-dessous :

Etiquette

1 commentaire sur “NÎMES Un nouveau bâtiment au CHU pour fin 2022”

  1. Un beau bâtiment mais une végétalisation plus importante est nécessaire sur ce « plateau ».
    La chaleur estivale caniculaire impose une plantation d’arbres plus fournie pour ombrager est rendre viable cet endroit.
    Retrouvons une colline la plus verte possible, d’autant que de nombreux arbres remarquables vont être abattus pour réaliser les travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité