A la uneActualitésPolitique

FAIT DU JOUR (vidéo) Municipales 2020 : le maire d’Alès, Max Roustan, face à Objectif Gard

Max Roustan, maire-sortant et candidat aux élections municipales avec la "liste Alès".
Max Roustan, maire-sortant et candidat aux élections municipales avec la "liste Alès".

Objectif Gard lance un nouveau format vidéo à l’occasion des élections municipales : Face à Objectif Gard, une interview où chaque candidat a une dizaine de minutes pour convaincre, en répondant aux mêmes questions que ses concurrents.

Un format qui vous permettra, chers (é)lecteurs, de comparer les différents candidats, leurs projets et leurs idées sur l'urbanisme, l’économie, la sécurité ou encore l’intercommunalité. Nous avons également pris le parti de leur poser des questions pas forcément pièges mais pointues sur la ville dont ils briguent la tête.

Après Bagnols/Cèze, Vauvert et Beaucaire, place à Alès (*). Dans la deuxième ville du Gard, sept candidats convoitent le fauteuil de maire, occupé depuis 25 ans par Max Roustan. Si dans certaines listes, les différentes appartenances politiques sont représentées, d'autres se revendiquent "citoyennes" et "sans étiquette". Avec sa "liste Alès" et son slogan "Gardons un temps d'avance", le maire sortant Max Roustan (Les Républicains) espère bien rempiler pour un cinquième mandat.

* Merci à l'hôtel Campanile d'avoir mis ses salons à disposition d'Objectif Gard pour la réalisation des interviews.

Rendez-vous à 8h30, 10h, 11h30, 14h30, 16h et 17h30 pour les interviews des autres candidats.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

2 réactions sur “FAIT DU JOUR (vidéo) Municipales 2020 : le maire d’Alès, Max Roustan, face à Objectif Gard”

  1. A Ales on sait bien qu’il a déjà passé le relais à son poulain le jeune Christophe
    Je ne voterai jamais pour des gens qui soutiennent ouvertement avec notre argent les cruellles corridas.
    En outre ça n’ a rien à faire en Cévennes!

  2. J’ai passé en revue toutes les vidéos des candidats , le moins qu’on puisse dire c’est que le journaliste ne les a pas traité de la même façon. Certains ont été coupés dans leurs explications et fortement critiqués voire moqués sur leurs réponses par contre il a fait preuve d’un maximum de prudence et de complaisance avec les réponses de Roustan.
    A noter que sur le permis de construire Porte Sud , Roustan a largement biaisé la vérité. Il le sait puisque quand il a accepté définitivement le permis de construire la cour d’appel de Lyon avait définitivement validé depuis plusieurs mois le PPRI qui classé la zone de construction en zone inondable aléa fort. Le journaliste a oublié de le lui faire remarquer. Curieux?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité