A la uneActualitésPolitique

AIGUES-MORTES Pierre Mauméjean : « Heureux d’éviter le second tour dans les conditions actuelles »

Pierre Mauméjean a été réélu ce dimanche. (photo archives Véronique Camplan)

Le maire sortant Pierre Maumejean (Les Républicains) a été réélu ce dimanche, dès le premier tour des élections municipales à Aigues-Mortes. Avec 54,03% des suffrages, il devance largement son principal adversaire, Cédric Bonato, crédité de 32,54% des voix.

Objectif Gard : Vous attendiez-vous à être réélu dès ce dimanche ? 

Pierre Mauméjean : Certains de mes colistiers avait cette idée dans un coin de la tête. Moi je ne voulais pas y penser. J'étais dans l'optique d'une campagne sur deux tours. C'était une excellente surprise, et je suis d'autant plus heureux d'éviter le second tour dans les conditions actuelles. Et puis, je suis apparemment le premier candidat à être élu dès le premier tour à Aigues-Mortes. J'y suis très sensible. C'est une belle reconnaissance et une véritable fierté.

Avez-vous fêté votre victoire ? 

Pas vraiment, ou du moins pas autant qu'il y a six ans. On avait prévu une réunion de travail dimanche soir pour préparer le second tour. On a finalement bu un coup au lieu de travailler. Mais il n'y avait pas vraiment d'euphorie vue l'ambiance générale dans le pays. On a savouré, apprécié et on va se remettre au boulot le plus rapidement possible.

Comment vont se dérouler les prochains conseils municipaux dans le contexte du coronavirus ? 

Les conseils municipaux vont être délocalisés et se tiendront à la salle Nicolas-Lasserre. Elle est plus propice au respect des distances d'un mètre entre les conseillers. Le premier est prévu ce samedi pour l'élection officielle du maire. Et comme ils ne peuvent pas se tenir à huis clos, quelques citoyens seront autorisés à y participer.

Qu'en est-il de la Communauté de communes Terre de Camargue ? 

Pour Aigues-Mortes et Saint-Laurent-d'Aigouze, les nouveaux élus siégeront dès le prochain conseil. Pour le Grau-du-Roi, comme il doit se tenir un second tour, se sont les élus actuels qui continueront à siéger en attendant. Une gouvernance temporaire va probablement se mettre en place.

Quand les choses seront rentrées dans l'ordre, souhaitez-vous prendre la présidence de la Communauté de communes ? 

Je crois que j'y suis prêt. Il y a six ans, Robert Crauste et moi entamions notre premier mandat de maire. Laurent Pélissier était le plus en place et c'était le tour de Saint-Laurent-d'Aigouze de prendre la présidence. Si on respecte la règle informelle de présidence tournante, c'est désormais au maire d'Aigues-Mortes de prendre la tête de la Communauté de communes. Mais il faudra bien sûr qu'on discute tous ensemble une fois que les résultats complets des élections municipales seront tombées.

Recueilli par Boris Boutet

Etiquette

6 réactions sur “AIGUES-MORTES Pierre Mauméjean : « Heureux d’éviter le second tour dans les conditions actuelles »”

  1. Monsieur MAUMEJAN pourra dire merci au coronavirus pour cette élection. L’article oublie de faire quelques rappels. Il a été élu avec 25% du corps électoral soit 1800 voix sur près de 7200 voix. En 2014 il avait recueilli 50,16% des voix au second tour avec 2618 voix……ce n’est pas tout à fait la même chose. Les électeurs ne se sont pas déplacés avec la peur d’être contaminés et surement aussi au regard des enjeux sur la commune. La victoire peut donc être largement modeste. L’histoire retiendra que cette élection comme beaucoup en France est une mascarade démocratique. Il aura été élu comme ceux qui ont eu le bac en 1968……maintenant au travail mais là ça va être une autre paire de manche….. il aura peu de temps les ambitions vont vite naitre pour prendre la suite en 2026, les noms sont déjà connus de tous.

  2. De toute évidence la très forte abstention a fortement renforcé la prime aux maires sortants, il suffit d’observer les résultats des communes alentours. Pour Aigues-Mortes, le déficit de participation par rapport à 2014 est d’environ 1500 voix, c’est dire l’impact que le non-candidat « Coronavirus » a malheureusement joué. Par ailleurs, grâce à cet interview, force est de constater qu’un grand nombre d’électeurs aigues-mortais ont la surprise de découvrir que M. Mauméjean était un candidat investi par le parti LR. L’équipe Le revivre, dont je fais partie, remercie tous les électeurs qui leur ont apporté leurs suffrages et, dans l’opposition municipales, tous les aigues-mortais pourront compter sur notre équipe guide par ses grands marqueurs, l’éthique, le sens de l’intérêt collectif et une volonté farouche de saine gestion des finances communales.

  3. A Laduchere et Rams, si au lieux de privilégier MAUMEJEAN, le coronavirus avait privilégié votre candidat BONATO, on ne vous aurez pas entendu sur un prétendu déficit de participation. En 2014, Bonato aurait pu être élu au premier tour, mais son bilan calamiteux ne lui a pas donné cette chance.
    MAUMEJEAN est le premier maire d’Aigues-Mortes a être réélu au premier tour, les électeurs ne sont pas dupes de vos alliances avec Aigues-Mortes Capitale et tous les mensonges que vous avez raconté sur les prétendu 20% du programme effectué…et c’est sans compter toutes les méchancetés sur de prétendues prises illégales d’intérêt pour lesquelles la justice a rendu un verdict qui a lavé les deux élues de la majorité.La méchanceté gratuite, la duplicité, les magouilles et le mensonge n’ont jamais fait un bon programme de campagne.Certes Objectif Gard parle de l’investiture des républicains, mais n’oubliez pas que le cinéma Marcel Pagnol est aussi soutenu par des gens de gauche que BONATO a trahi en vendant le cinéma à SUEZ.Pierre MAUMEJEAN a aussi eut la sagesse de prendre la décision de ne pas faire de réunion de second pour protéger sa population, et là encore c’est tout à son honneur, il ne s’accroche pas à son mandat comme un arapède sur le rocher.Par cette période difficile où l’être humain doit être solidaire, vous faites preuve de mesquinerie crasse qui ne vous honore pas.

  4. Que tout celà est beau La Cavidoule. En tout cas pas trop mal écrit. Mauméjean est effectivement le premier maire élu au premier tour avec 1800 voix soit 25% du corps électoral et encore en appelant à la rescousse les voix du cinéma. On a fait appel à cette pauvre Secretan pour qu’elle fasse un tract. Quant au sens des responsabilités Le Revivre a fait sa réunion en tenant compte de la situation sanitaire. Ce qui n’a pas été le cas pour la liste du maire sortant qui a attendu la dernière seconde pour l’annuler le vendredi à 14H00. Que l’on ne parle pas de sens des responsabilités.
    De toute façon ce mandat est écrit d’avance Mauméjean avec l’appui comme toujours de Pignan qui joue l’opposant de façade comme dans l’ancienne mandature ne va rien faire pour notre belle cité. Nous verrons alors si notre ville va revivre de cette mandature.

  5. Les opposants minoritaires voudraient imposer leurs idées que ce soit au niveau national ou communal ou autre ….En semant la zizanie, en bloquant le pays, en dénigrant…..
    Nos responsables sont élus démocratiquement par les citoyens.

  6. La campagne électorale municipale à Aigues-Mortes est désormais close. Ceci étant, force est de constater que « La Cavidoule » perd son sang-froid et fait malheureusement partie de ceux qui se laissent aller à des attaques personnelles, des invectives et des injures. Sans preuve, la population se voit ainsi gratifiée d’un florilège d’affirmations péremptoires appliquant le « plus c’est gros et mieux ça passe ! ». Pour relever la contestation sur la véracité du « 20% des promesses ont été tenues par le maire sortant » : l’équipe « Le revivre » en a fourbi la preuve sur son site internet http://lerevivre.fr , à savoir, le document « programme de 2014 de M. Mauméjean », sur lequel ont été cochées distinctement les promesses qui ont été tenues et celles qui ne l’ont pas été. Le constat du 20% est implacable. D’ailleurs, dans un vrai/faux diffusé par le candidat Mauméjean, ce dernier ne s’est pas prononcé sur ce point en se contentant d’inviter les aigues-mortais à se faire une opinion par eux-mêmes ? En fait, il va de soi qu’il n’y a pas pire aveugle ou sourd que qui veut ni voir ni entendre. Ceci étant, désormais en tant que conseiller d’opposition, les aigues-mortais pourront compter sur ma détermination à servir, avec déontologie et éthique, l’intérêt général de notre belle cité d’Aigues-Mortes et de tous nos concitoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité