A la uneActualités

GARD Bilan et évolutions de l’action du Département après 15 jours de confinement

Photo DR

Après 2 semaines de confinement, le Département fait un point sur la situation et sur la mobilisation de ses agents sans laquelle les missions essentielles et fondamentales de son service public ne pourraient s’exercer.

Depuis maintenant 15 jours, la collectivité a mis en place un plan de continuité des services publics qui s’adapte aux évolutions de la situation extra-ordinaire que connaît la France. Dans le Gard, ce plan prend aussi en compte les directives ou les orientations définies au Centre Opérationnel Départemental (COD) piloté par le Préfet.

Ce COD est composé des Services de l’Etat et des collectivités locales tel que le Département afin de coordonner au mieux les missions des différents services publics sur notre territoire.

Pour répondre au mieux aux usagers les plus en difficulté, les missions de services publics ont évolué comme suit :

  • Pour l’allocation RSA, en lien avec la CAF le Département est mobilisé pour gérer et faciliter l’instruction de dossiers urgents (ouverture de nouveaux droits et gestion des fins de droits) afin d’éviter toute rupture de droit. De plus, ces allocataires du RSA ont été informés de la possibilité de cumuler l’allocation RSA et une activité saisonnière dans le domaine agricole.
  • Les demandes d’aides financières d’urgence pour les usagers en difficultés financières sont instruites et une procédure a été élaborée en partenariat avec la DGFIP. Elle est en place depuis hier, lundi 30 mars. Plus de 600 personnes sont concernées.
  • L’activité à la MDPH est renforcée. Pour les personnes âgées sortant d’hospitalisation, les liens étroits existants avec les structures hospitalières du Gard permettent d’activer les droits APA et de mettre en place des SAAD pour assurer un retour à domicile dans les meilleures conditions mais en se limitant là aussi aux missions essentielles que sont la toilette, le repas , les prises de médicaments, etc.
  • Les Services restent mobilisés pour répondre aux besoins de placement des enfants en danger. En urgence et en lien avec le Foyer départemental de l’enfance, un 3ème Service a été mis en place à la pouponnière pour l’accueil des plus petits confiés au Département sur décisions de justice.

Le Département aux côtés de ses partenaires

Pour la gestion des modes d’accueil de la Petite Enfance un travail en collaboration avec la Préfecture et la CAF s’organise pour répondre aux exigences de garde d’enfants des publics prioritaires. La direction de l’Education a été fortement mobilisée cette semaine pour le prêt de tablettes à l’Education Nationale destinées aux enfants des personnels mobilisés par la crise.

Le Département continue de veiller à la sécurité des Gardoises et des Gardois :

  • Les missions indispensables de surveillance et de gestion des routes départementales sont assurées tout comme celles liées à la sécurité des bâtiments départementaux et la surveillance des barrages.
  • Des missions prioritaires définies pour le laboratoire départemental d'analyse : Une liste des analyses prioritaires a été validée par les Services de l'Etat et pourra évoluer en fonction de la situation épidémiologique et des préconisations de l'Etat avec des critères de priorisation.
  • Des directions départementales ont été et restent mobilisées pour tenir de véritables plateformes logistiques (livraisons de masques, gels etc…). Cette semaine, par exemple, des agents de la collectivité vont aider les hôpitaux dans l’installation de tentes pour stocker du matériel ou créer des zones et des espaces d’attente.

Pour rappel, voici les numéros de téléphones opérationnels :

  • le standard actuel pour tout renseignement d’ordre général et aux horaires habituels : 04 66 76 76 76
  • une plateforme spécifique concernant le secteur social pour les usagers/ allocataires, aux heures de bureau, pour répondre aux questions et évaluer l’urgence des situations : 04 66 05 42 00
  • Les lignes de standard des Centres Médico-Sociaux (CMS) et de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) sont toutes renvoyées sur ce numéro unique.
  • Le numéro vert de l’enfance en danger est, bien entendu, toujours en fonctionnement : 0 810 800 030

On comptabilise 1 000 appels d’usagers reçus chaque jour : les usagers sont invités à laisser leurs coordonnées afin d’être rappelés si leur demande ne présente pas un caractère d’urgence ou à rester en ligne afin de pouvoir immédiatement être en contact avec un opérateur.

Un peu plus de 700 agents territoriaux mobilisés dont 621 en télétravail

Une centaine en présentiel toute ou partie de la semaine, à laquelle s’ajoute une vingtaine d’agents qui sont intervenus lors de l’épisode neigeux de jeudi dernier. Une réserve départementale d'agents volontaires vient d'être créée pour afin d'apporter une aide dans d’autres Services du Département ou dans d’autres Institutions comme les hôpitaux, les EPHAD, etc. Le Département invite ses partenaires à faire remonter leurs besoins à l'adresse mail suivante : agents.volontaires@gard.fr

Des dispositifs mis en place pour accompagner les agents du Département :

  • une hotline dédiée afin de répondre à toute leur sollicitation composée essentiellement d’assistantes sociales du personnel
  • une cellule de soutien psychologique à l’attention des agents est en cours de création avec une ligne téléphonique interne

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité