Actualités

CORONAVIRUS Le préfet du Gard autorise désormais 36 communes à maintenir un marché alimentaire

(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).

Suite à l’arrêté du 23 mars, publié au Journal Officiel du 24 mars, le ministre des Solidarités et de la Santé a interdit la tenue de marchés, couverts ou non quel qu’en soit l’objet sur le territoire de la République. Toutefois, les préfets dans chaque département pouvant accorder une autorisation d’ouverture pour des marchés alimentaires qui répondent à un besoin d’approvisionnement de la population locale, le préfet du Gard a accordé une dérogation pour la tenue des marchés alimentaires dans 36 communes du département :

Arrondissement d’Alès :
Brignon
Brouzet-lès-Alès
Chamborigaud
Gagnières
Générargues
Rochegude
Saint Hippolyte-de-Caton
Saint Hilaire de Brethmas (marché de producteurs maraîchers)
Saint-Maurice-de-Cazevieille

Arrondissement de Nîmes :
Bourdic
Codolet
Domazan
Estézargues
Garrigues-Sainte-Eulalie
Gaujac
La Roque-sur-Cèze
Le Pin
Lirac
Montfaucon
Nages et Solorgues
Saint-Bonnet-du-Gard
Saint-Étienne-des-Sorts
Saint-Geniès-de-Comolas
Saint-Hilaire-d'Ozilhan
Saint-Nazaire
Sainte-Anastasie
Saint-Gervais
Saint-Laurent d'Aigouze (marché de producteurs maraîchers)
Saint-Laurent-la-Vernède
Théziers
Vénéjan
Verfeuil

Arrondissement de Le Vigan :
Canaules-et-Argentières
Durfort-et-Saint-Martin-de-Sossenac
Colognac
Monoblet

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité