A la uneActualités

CORONAVIRUS L’application mobile bagnolaise Urgences Chrono s’adapte

L'équipe d'Urgences Chrono autour du Dr Céline Jardy-Triola (au centre) (DR)
L'équipe d'Urgences Chrono autour du Dr Céline Jardy-Triola (au centre) (DR)

« Ça a chamboulé nos plans » : la cofondatrice de l’application Urgences Chrono, le Dr Céline Jardy-Triola, l’admet sans détour, la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus covid-19 a poussé son entreprise à s’adapter.

Urgences Chrono, c’est un service qui permet, via un algorythme, de donner à l’utilisateur un calcul du temps d’attente dans les différents services d’urgences, histoire d’éviter la saturation desdits services et les conséquences que cette saturation pourrait avoir. La solution, créée en 2016 à Bagnols, est déjà en service dans plusieurs centres hospitaliers, et devait arriver début avril au centre hospitalier… de Mulhouse (Haut-Rhin), ville devenue entretemps un des « clusters » de l’épidémie.

« Le covid-19 nous a pris de court, c’est dommage nous aurions pu être une vrai support pour eux », regrette le Dr Jardy-Triola. Mais Urgences Chrono ne s’est pas arrêté là, et s’est adapté au covid-19. « Nous avons réalisé des pages d’informations dédiées pour apporter des réponses pratiques et nous avons mis en place des raccourcis vers de la téléconsultation », explique la cofondatrice qui ne chôme pas en ce moment.

En effet, Urgences Chrono a passé un partenariat avec l’entreprise Medadom, qui équipe les pharmacies avec des bornes de téléconsultation, et référence désormais ces services sur l’application. « Nous voulons référencer tous les acteurs, c’est en discussion », explique le Dr Jardy-Triola qui invite par ailleurs les pharmacies à se créer un compte gratuit sur l’application pour renseigner leurs informations. Par ailleurs, Urgences Chrono a aussi noué un partenariat avec l’association la Compagnie des aidants, « pour les aider à trouver des solutions afin d’éviter au maximum de se rendre aux services d’urgences saturés avec une personne dépendante », explique-t-elle.

Bref, un élargissement du champ de l’application « qui n’était pas forcément prévu au départ », reconnaît le Dr Jardy-Triola. Toutefois, en trois ans et demi de fonctionnement, « nous avons les potentialités d’aller plus loin et de donner des informations pertinentes pour les autorités sanitaires », poursuit-elle, affirmant qu’Urgences Chrono « permet de faire une veille sanitaire en temps réel, une nouvelle épidémie, on la verrait tout de suite. »

L'application Urgences Chrono permet notamment de localiser les services d'urgences avec leur délai de prise en charge (Photo : Emmanuel Chandelier / Urgences Chrono)

Un « outil de pilotage », selon ses termes, que l’entreprise bagnolaise pense être utile dans l’optique du déconfinement, pour surveiller un éventuel redémarrage de l’épidémie. Le tout, évidemment, « sans aucun traçage », affirme le Dr Jardy-Triola, qui compte intégrer de nouvelles fonctionnalités, comme un référencement des centres de dépistage, et, pourquoi pas « une étude épidémiologique, nous pourrions être un support pour Santé publique France. »

Le Dr Jardy-Triola est en contact avec l’Agence du numérique en santé afin de pouvoir travailler avec les différentes Agences régionales de la santé (ARS). « Maintenant, il faut se faire entendre, ajoute-t-elle. Nous avons des outils prêts, efficaces et qui peuvent servir le plus grand nombre. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

L’application Urgences Chrono est disponible gratuitement sur Android et iOS.

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité