ActualitésSociété

BAGNOLS/CÈZE 450 brins de muguet en pot offerts par la Ville au centre hospitalier et aux Ehpad

Tout a été acheté chez les fleuristes de la commune pour soutenir l'économie locale.

450 brins de muguet en pot ont été distribués aux soignants du centre hospitalier et de l'Ehpad ainsi qu'à ses résidents. (Photo mairie de Bagnols-sur-Cèze)

La mairie de Bagnols-sur-Cèze a acheté chez les fleuristes de la ville 450 brins de muguet en pot pour faire une distribution solidaire. Ils ont été livrés ce jeudi matin aux personnels soignants du centre hospitalier ainsi qu'à ceux des Ehpad et aux résidents. 

C'était une volonté de la part du maire, Jean-Yves Chapelet, de faire une action doublement solidaire. À la fois, en soutenant le personnel soignant du centre hospitalier et des Ehpad, mis à rude épreuve depuis le début de la crise liée au coronavirus, et en même temps, en donnant un coup de pouce à l'économie locale en achetant chez les fleuristes de la ville, qui subissent de grosses pertes de chiffre d'affaires. En effet, ces mois de printemps sont normalement une période faste pour leur activité mais depuis le confinement, ils ne peuvent fonctionner que de manière limitée sous forme de drive ou via les livraisons.

Pour la symbolique, le maire a voulu offrir le muguet en pot plutôt que des brins aux soignants afin que les plantes durent plus longtemps à l'image d'une "reconnaissance plus longue pour leur travail que le passage éphémère des feuilles et des clochettes", souligne-t-on à son cabinet.

Les 450 brins en pot ont été récupérés chez les fleuristes mercredi soir et ont été distribués ce jeudi matin par six agents de la commune. Bien sûr, les gestes barrières ont été respectés lors de la distribution : port du masque, gants, distanciation sociale...

Marie Meunier

Etiquette

2 réactions sur “BAGNOLS/CÈZE 450 brins de muguet en pot offerts par la Ville au centre hospitalier et aux Ehpad”

  1. « Quand on pense au mépris avec lequel le secteur hospitalier est traité depuis des mois par la majorité à laquelle, ne lui en déplaise, il appartient, un tel geste sur le dos du contribuable Bagnolais, n’est pas seulement inélégant voir inique, il est surtout écoeurant; je dirais même dégoulinant de commisération électorale. »

  2. Mr le Maire et sa majorité ferais mieux d’intervenir auprès de son ami Macron pour une revalorisation des salaires des personnels soignants.
    Lors des nombreuses manifestations des hospitaliers pour obtenir des moyens matériels et humain pour l’hôpital public, Mr Chapelet a brillé par son absence.
    Un pot de muguet synonyme de communication électorale.
    Le temps de rendre des comptes viendra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité