Actualités

BEAUCAIRE Les comptes de 2019 adoptés, le budget de 2020 voté

Les masques étaient de rigueur pour la tenue de ce conseil municipal (Photo Ville de Beaucaire)

Ce vendredi matin, un conseil municipal s'est déroulé à Beaucaire. Parmi les 30 délibérations à l'ordre du jour, les votes des comptes administratifs et de gestion 2019 et le budget pour l'année 2020. 

Crise sanitaire oblige, c'est en portant un masque que les élus de la ville de Beaucaire ont participé au troisième conseil municipal de l'année, ce vendredi matin. Avec comme première thématique, les votes des comptes administratifs et de gestion de 2019. Une délibération adoptée qui illustre "la bonne santé financière de la ville", d'après le maire, Julien Sanchez, et qui assure que Beaucaire est moins endettée de 26,32% que la moyenne des villes de la strate et qu’elle a augmenté en six ans de 61,5% son épargne nette annuelle.

Ce conseil municipal a aussi été marqué par le vote du budget 2020 qui s'élève à 44,7 M€ et un gel de la fiscalité pour la troisième année consécutive. Le premier édile souhaite notamment profiter de la faiblesse des taux d’intérêt actuels pour effectuer un emprunt de 5,8 M€ en 2020 afin de lancer davantage de travaux pour donner de l'activité aux entreprises et améliorer ainsi que développer les infrastructures communales et le service public.

Après avoir voté le 25 mars dernier un dispositif d’aide inédit aux commerçants, équivalent à deux mois de loyer (214 700 € d'aides pour 134 commerces), un dispositif similaire a été approuvé pour les magasins situés sur des zones d’activité gérées par la communauté de communes. L'occasion d'annoncer les détails des montants alloués aux projets démarrés les années précédentes et qui continuent en 2020.

Les extensions et réhabilitations des écoles Garrigues Planes (2,7 M€ en 2020) et de l'école Nationale se poursuivent (1 M€) avec également un co-financement de l'État. Plus de 370 000 € sont dédiés à la réfection des toitures des bâtiments communaux notamment des écoles ou encore de l'église Saint-Paul et 150 000 € à la rénovation et l'installation des aires de jeux. Le matériel roulant va être renouvelé avec l'achat de véhicules légers (62 000€), d'engins (210 000€) et de deux voitures pour la police municipale (40 000€).

Pour atteindre l'objectif fixé à terme de 100 caméras, la ville de Beaucaire va encore investir en 2020 dans l'installation de caméras vidéo-surveillance et dans l'entretien des voiries pour près d'un million d'euros. Parmi les autres projets, à noter la rénovation du centre commercial de la Moulinelle avec une participation de la municipalité à hauteur de 638 000€.

Etiquette

1 commentaire sur “BEAUCAIRE Les comptes de 2019 adoptés, le budget de 2020 voté”

  1. L’article est le reflet du communiqué de presse de la Mairie.
    Voici mon interventionb au sujet du compte de gestion et du budget primitif lors de ce même conseil.
    Luc Perrin Conseiller municipal de la Ville de Beaucaire.

    Monsieur le Maire, une fois de plus vous nous présentez les résultats de votre gestion en affichant votre auto satisfaction.
    Comme d’habitude, vous vous plaignez des dotations en baisse et chiffrez la perte de la Ville à 2 238 000€ en 5 ans. Vous soulignez les hausses des charges générales et des charges de personnel.
    Et, malgré des baisse des taux des impôts et tout en désendettant la ville, vous annoncez avoir parfaitement géré la Ville et réalisé des investissements extraordinaires.

    Mais comment est-ce possible ? Êtes vous capable de faire des miracles ?

    J’en doute, j’ai même une explication : Vous êtes en fait un très bon illusionniste et les chiffres et les réalisations sont là, qui contredisent vos affirmations .

    Ainsi, en un an, les recettes réelles de fonctionnement ont augmenté de 2 598 000€ .

    Les produits des impôts locaux ont eux augmenté de 513 000€ en 2019.
    Ainsi, en 6, ans, la Ville a engrangé 2 460 000€ d’impôts locaux supplémentaires couvrant ainsi largement la diminution des dotations. Et pourtant vous continuez à servir aux Beaucairois la fable de la baisse des impôts locaux.

    L’endettement de la ville vient juste de repasser en dessous de celui que vous avez trouvé en arrivant et que vous qualifiez à l’époque de Banqueroute !

    Et déjà vous prévoyez de relancer de nouveaux emprunts importants. Bien sur, en 2021 vous continuerez à vanter aux Beaucairois votre plan de désendettement sans dire un mot des dettes que vous aurez préalablement faites.

    Je fais ici une aparté sur votre volonté d’investir pour aider les entreprises locales et régionales en approuvant sur le fond l’idée mais rappelle qu’une dettes doit être remboursée, que ce soit au niveau local ou au niveau national, et trouve donc un peu facile de demander à l’état d’aider les communes dans leurs investissements sachant que cela va charger lourdement les budgets nationaux pour des décennies.

    Autre tour de passe passe, votre grand plan de rénovations obligatoires des façades dans le centre ancien lancé en 2018.

    Quelle farce ! Sur les 500 000€ budgétés , rien n’a été utilisé.

    Avec vous, le centre ville reste à l’abandon malgré tous vos beaux discours velléitaires. J’en veux pour preuve l’îlot des pêcheurs qui reste une ruine menaçant la population et le fait que la seule école qu’il était important de reconstruire rapidement n’a toujours pas vu le jour. Je parle bien sur de l’école nationale

    Et puis, à propos du centre Ville, comment se fait il que jamais vous ne communiquiez ni ne preniez en compte la plus grande vague migratoire qui touche la ville depuis un demi siècle.

    Au lieu de prendre le problème à bras le corps et permettre une intégration rapide et en douceur de ces nouveaux arrivants, vous éludez la question.

    Pas très courageux et cohérent de la part de quelqu’un dont le parti fait de l’immigration son fond de commerce électoral.

    Avant que vous me rétorquiez que je n’y comprends rien, que je suis aigri et que je délire pour tenter de masquer votre mauvaise foi, je conclurai mon intervention en faisant remarquer à l’assemblée qu’il suffit de faire le bilan des six années qui viennent de s’écouler pour se rendre compte qu’à par beaucoup d’effets d’annonces et du buzz médiatique bien orchestré, peu de choses sont à mettre à l’actif de Julien Sanchez.

    Alors Oui, il a géré la ville et ne l’a pas mise en faillite. C’est la moindre de choses non ?

    Oui , a il entretenu les bâtiments communaux et regoudronné des chemins. Et alors ? Tous les Maires l’ont fait avant lui sans en faire tout un plat.

    Oui, il essaye de maintenir un semblant de vie commerciale en centre ville. Tous les Maires de France tentent aussi de faire face à ce problème.

    Quand aux aux projets remarquables, le bilan de ce mandat se résume au sud du canal défiguré, deux rues refaites et un Skate-park en zone inondable. Le reste, malgré maintes annonces triomphantes au cours du mandat est toujours à l’état de projet ou repoussé à on ne sait trop quand.

    Un bien maigre résultat comparé aux six années de propagande intense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité