A la uneActualitésSociété

NÎMES Les Nîmois bien filtrés pour la distribution de leurs masques

Le Parvis des arènes pour la première salve de distribution des masques gratuits de la Ville de Nîmes (Photo Anthony Maurin).

C'est une grande première pour les Nîmois, la Ville a débuté vendredi après-midi la distribution des masques qu'elle offre à ses riverains.

Aux arènes, point névralgique de la distribution pour les piétons, le premier jour a été plus que calme. Sur les six autres points qui étaient prévus, seules les arènes demeureront " ouvertes " pour cela à compter de ce lundi. Il paraît que les autres spots (stade Gaston Lessut, stade Bernard Auzon-Cape, stade Maurice Pelatan,  Jardin de Courbessac, stade Saint-Stanislas ou groupe scolaire Albert Camus) ont fait un flop.

Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes fait le tour des installations (Photo Anthony Maurin).

Pourtant, la Ville a voulu mailler le territoire de manière efficace, permettant ainsi aux Nîmois de ne pas avoir à se déplacer trop loin pour partir en quête de leurs masques. Pour les automobilistes, c'est aux Costières qu'il faudra se rendre après, bien-sûr, s'être inscrit sur les listes prévues à cet effet.

Derrière les grilles, les agents municipaux attendent les Nîmois (Photo Anthony Maurin).

Alors comment se passe la distribution ? Nous avons joué le jeu du Nîmois lambda. Une prise de rendez-vous via une inscription le jour de son ouverture (4 mai) et une confirmation relativement rapide (le 7 mai à 8h01). Pour une récupération des masques nous devons nous rendre, le samedi 16 mai entre 14h et 14h45, aux arènes. Nous recevons le texto l'avant-veille à 16h41. Le message rappelle l'essentiel, respecter les horaires et avoir ses justificatifs (convocation de la Ville, pièce d'identité, justificatif de domicile et livret de famille pour les enfants peuvent être sur smartphone).

Au drive des Costières (Photo Anthony Maurin).

Pour l'occasion et au-delà des agents de sécurité d'une société privée, ce sont 354 agents municipaux qui étaient là entre les 15 et 18 mai. En tout, 98 000 masques ont déjà été distribués. Aux arènes, ce sont 150 personnes par heure qui sont réparties en deux accès et huit files d'attentes. Aux Costières, on vise les 400 véhicules par heure !

" J'ai préféré venir en voiture car j'imaginais que ça serait plus facile qu'à pied en ville. Il y a du monde, c'est assez fluide et les employés municipaux sont plutôt sympas ! Tout est rapide et j'ai perdu moins de temps que prévu alors, je suis content " note Pierre. Pour la voiture d'après, celle de Sophie et de sa fille, " Ça va, je pensais que ça allait être anxiogène mais les gens ont le sourire, j'ai pris ma fille car elle voulait voir comment ça se passait. " L'ado de treize ans, Léa, en est sûre, " C'est bizarre de voir tous ces gens au même endroit mais tout le monde est équipé alors on n'a plus à craindre l'épidémie. " Pas tout à fait, la Covid-19 demeure présente et il ne faut pas se croire tiré d'affaire pour autant.

(Photo Anthony Maurin).

" Les automobilistes ne sont pas tendus et on prend le temps de leur dire ce qu'il faut pour les rassurer. Vous savez, c'est une première pour eux comme pour nous mais nous, nous avons été un peu formé à cela. Je comprends l'incompréhension, la peur et le stress... C'est humain, surtout en ce moment ! Finalement, ils prennent leurs masques, un sourire s'affiche sur leurs lèvres et hop, ils repartent et on ne les revoit plus. Dans la grande majorité des cas on nous remercie, on parle un peu tout est très cordial " avoue un agent municipal.

Les masques fournis par la Ville, de catégorie 1, filtrent 90 % des particules. Ils sont en tissu pour un usage non médical. Coût total de l'opération (sans la logistique ni la mise en sécurité) 1,14 million d'euros.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité