A la uneActualitésHandballNîmes OlympiqueSports Gard

FAIT DU JOUR Nîmes Olympique : le mercato vu par Reda Hammache

(de gauche à droite) Reda Hammache et Jérôme Arpinon (photo Anthony Maurin)

Après l'arrêt prématuré du championnat et la décision des instances nationales de maintenir le club en Ligue 1, Nîmes Olympique démarre la préparation de la nouvelle saison. Elle passera probablement par un nouvel entraîneur et quelques recrutements pour "bonifier le groupe", comme l'explique Reda Hammache, le directeur sportif du NO, qui s'est ouvert à notre rédaction.

Au Nîmes Olympique, on commence à en avoir l'habitude depuis l'année dernière : l'intersaison est l'occasion de voir coach Blaquart se répandre dans la presse. Manque de moyens, recrutement aléatoire et tardif, etc. Souvent désabusé, le magicien des Costières a toutefois tenu bon la saison dernière et durant l'hiver, il est même parvenu à enchaîner les victoires avec son équipe et sauver le club d'une descente en Ligue 2 qui aurait fait mal.

Absent fort logiquement pendant le confinement, Bernard Blaquart est de retour sur le devant de la scène. Et il a décidé de raccrocher une bonne fois pour toute du banc des Crocos. Il attend désormais un rendez-vous avec son président Rani Assaf pour l'annoncer officiellement.

"Ce n'est pas une surprise", annonce d'emblée Reda Hammache, le directeur sportif, à notre rédaction et il poursuit : "Cela fait six mois qu'il l'a annoncé. Il n'y a rien de nouveau sous le soleil." Une information confirmée par une source proche des joueurs qui valide : "Bernard Blaquart l'a annoncé aussi aux joueurs la semaine dernière. C'est fini, il ne sera plus l'entraîneur." 

Bernard Blaquart pendant un stage en Espagne à Peralada (Photo Corentin Corger)

En réalité, les choses ne sont pas si simples, car Bernard Blaquart est encore sous contrat avec le Nîmes Olympique pour trois ans (juin 2023). Il veut donc connaître sa destinée au sein du club. Raison pour laquelle il attend impatiemment une rencontre avec Rani Assaf.

"Ils ont tous les deux discuté de l'après de façon informelle il y a plusieurs mois. Bernard voudrait rester au Nîmes Olympique et se reconvertir. Il veut savoir si cela tient toujours" selon une source proche du dossier. Le président et l'entraîneur vont devoir trouver un terrain d'entente et cela promet de ne pas être facile.

D'autant que les sorties médiatiques du coach sont considérées comme maladroites et qu'elles font grincer des dents : "Quand tu veux partir, tu démissionnes. Pendant des mois et des mois, il n'a pas arrêté de dire qu'il était usé, fatigué. C'est vrai que les six premiers mois de la saison dernière ont laissé des traces", nous explique notre source.

Mais qui maintenant pour le remplacer ? Plusieurs noms circulent déjà, de potentiels entraîneurs extérieurs, notamment de Ligue 1 et de l'étranger. Mais aussi celui de l'adjoint de Bernard Blaquart, Jérôme Arpinon. "Les deux théories se valent", relate Reda Hammache, qui assure ne pas avoir pris sa décision. "J'en ai parlé avec Bernard. Je refuse d'étudier son remplacement tant que son départ n'est pas officiel." Mais l'actuel adjoint de Bernard Blaquart "ne ferait pas l'unanimité au sein de l'effectif", selon un proche du club. Comme n'importe quel entraîneur, évidemment, confronté à des choix sportifs.

Toutefois, le directeur sportif semble avoir déjà réfléchi à la question : "Un nouveau coach c'est un changement. Est-ce que ce groupe a réellement besoin d'un changement, je ne le crois pas. Elle a ses défauts et ses qualités mais l'équipe a surtout besoin de stabilité."

Jérôme Arpinon semble donc tout indiqué pour remplir cette mission. "Pas forcément. Même si je veux être dans la continuité, cela peut passer par un autre entraîneur. Ce qui est sûr, c'est que je refuse l'arrivée d'un nouveau coach avec toute l'armada d'un staff nouveau. Je ne veux pas de révolution. Le staff sportif en place mérite de poursuivre le travail entrepris depuis plusieurs années", rajoute Reda Hammache qui durant notre entretien a déjà reçu plusieurs textos de potentiels entraîneurs intéressés pour relever le challenge nîmois. "Je ne refuse pas les candidatures mais je refuse d'étudier quoi que ce soit pour le moment", réaffirme le directeur sportif certain de sa démarche.

Et aussi : point mercato avec Reda Hammache, le directeur sportif :

Bernardoni
  • Recrutement cette année ? : "Ça va se décanter dans les prochains jours. J'ai une short-list de trois ou quatre joueurs prioritaires pour venir bonifier le groupe actuel. Mais notre volonté aujourd'hui est de conserver l'ossature de l'équipe avec nos joueurs piliers."
  • Bernardoni à Montpellier ? : "C'est faux. Ces rumeurs ne servent qu'à alimenter la presse et Internet. Ce que je peux vous dire c'est que l'on va se battre pour le conserver avec nous mais la réalité, c'est qu'aujourd'hui, le montant demandé par Bordeaux est trop élevé. Les discussions sont ouvertes pour un nouveau prêt même si le joueur, très attaché à Nîmes, souhaite un contrat définitif."
  • Des autres pistes pour Bernardoni ? : "Angers s'intéresse à lui mais ils ont aujourd'hui un gardien cadre (NDLR : l'ancien Nîmois Ludovic Butelle) qui a encore deux ans de contrat. Pas sûr qu'ils sautent le pas cette année."
  • Lucas Buades ? "Nous sommes sur le point de signer un accord."
  • Anthony Briançon à Montpellier ? :"Je n'ai reçu aucune offre de Montpellier et je ne crois pas me tromper en disant que le joueur est prêt à rester."
  • Renaud Ripart ? : "Comme pour Briançon, le joueur devrait rester avec nous la saison prochaine."
  • Yassine Benrahou ? : "Ce n'est pas encore fait. On réfléchit pour le moment, que ce soit nous ou le joueur."

Abdel Samari (avec Corentin Corger et Norman Jardin)

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité