ActualitésSociété

TOROS La fédération des Sociétés taurines de France ouvre un questionnaire

Un novillo au campo de La Paluna (Photo archives Anthony Maurin).

La crise sanitaire actuelle fait du mal aux pans de l'économie qui souffraient déjà. C'est un fait. Cette crise permet aussi, même si le monde de la tauromachie se dirige vers une année quasi blanche, de réfléchir à la suite. Au jour d'après comme a dit le Président Macron.

La fédération des Sociétés taurines de France, présidée par Dominique Valmary, est claire à ce sujet. Pour le président, " la crise sanitaire aura servi de déclencheur : les constats que l'on connaissait et les errements qui perduraient ont révélé les limites du système actuel fondé sur des égoïsmes à courte vue et une économie artificielle. Depuis, le mundillo "mondial" se réveille, de nombreuses intentions louables se manifestent, les annonces de changements à venir se multiplient, des initiatives diverses apparaissent toutes liées à l'urgence de la situation mais toutefois sans la moindre coordination ce qui est dommageable même si cela n'enlève rien à leurs intérêt et utilité. "

Pour aller plus loin et pour réagir, la FSTF a lancé un questionnaire est destiné à tous, acteurs et spectateurs, qui sont impliqués dans les tauromachies traditionnelles mais aussi dans les spectacles taurins de rue et les autres jeux taurins.

Ce questionnaire assez court en sept véritables questions (plus d'autres informations plus personnelles) est le premier d'une série de questionnaires thématiques qui seront soumis dans les semaines qui viennent à celles et ceux qui voudront y contribuer. Ces questionnaires constituent la phase préparatoire aux États généraux des tauromachies.

(Photo Archives Anthony Maurin).

L'essentiel sera de traiter les grands sujets qui interrogent toutes les pratiques taurines. Que vous soyez professionnel, intervenant bénévole, acteur ou spectateur, élu ou que vous ayez tout autre fonction ou rôle en lien avec les tauromachies, vous êtes appelé à répondre au titre de l'entité que vous représentez, ainsi qu'à titre personnel.

La diffusion a été réalisée notamment auprès des entités, instances, clubs taurins et associations, à charge pour eux et elles de répercuter le document auprès de leurs membres, collaborateurs et affiliés. Les réponses doivent être envoyées avant le 30 juin.

" L'implication et l'adhésion d'un maximum de personnes est à rechercher auprès de nous tous. Dans l'intérêt de nous tous, la FSTF a donc décidé de donner l'élan. Elle s'engage à respecter la méthode déjà présentée pour la partie qui lui revient et veillera ensuite à ce que la démarche aille jusqu'au bout, conclut le président Valmary. L'avenir de la tauromachie est à ce prix, celui de votre participation active aux États généraux des tauromachies. Vous connaissez les conditions qui encadrent la première phase, la phase de la consultation. Ce questionnaire est le premier d'une série de quatre. Mobilisez-vous, exprimez-vous ! Nous attendons vos contributions. "

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité