Actualités

GARD Coronavirus : retour progressif à la normale des EHPAD

Les visites entre les résidents et leur famille sont limitées à 30 minutes et se font à bonne distance derrière une vitre. (DR)
Les visites entre les résidents et leur famille sont limitées à 30 minutes et se font à bonne distance derrière une vitre. (Photo DR archive

Depuis le début de la crise covid-19, les établissements médico-sociaux d’Occitanie, et particulièrement les EHPAD et les unités de soins longue durée, ont mis en place des mesures exceptionnelles pour assurer la sécurité d’un des publics les plus vulnérables face au virus : les personnes âgées.

Dans le cadre de l’évolution de l’épidémie, et des conditions de déconfinement assouplies dans le pays pour l’ensemble des citoyens, le président de la république a annoncé dimanche 14 juin une nouvelle progression dans le déconfinement concernant les EHPAD et concernant notamment les visites.

Des recommandations nationales à destination des directeurs d’EHPAD ont été transmises pour les accompagner dans la mise en œuvre de ce retour à la normale pour la période allant jusqu’au 10 juillet, date de la fin de l’état d’urgence.

L’Agence régionale de santé Occitanie en concertation avec les fédérations et organisations représentatives des EHPAD confirment que les directions d’établissement sont particulièrement soucieuses de garantir l’exercice de la citoyenneté, des droits et des libertés de leurs résidents. Ils rappellent également que les personnes âgées, notamment lorsque leur état de santé est fragilisé, sont les plus à même de développer une forme grave de covid-19. Le virus n’ayant pas disparu, les mesures de déconfinement de l’ensemble de la population accroissent la probabilité de survenue d’un épisode épidémique au sein des établissements.

C’est pourquoi, il est demandé, dans le cadre de ces recommandations nationales aux directeurs d’établissements d’établir des plans de retour à la normale, dans une logique de progressivité, en concertation avec leurs équipes soignantes et de les soumettre au conseil de la vie sociale (CVS) représentant les résidents et leurs proches.

Ces plans devront être adaptés à la situation de chaque établissement et devront permettre d’assurer encore un assouplissement des visites, tout en précisant que ces évolutions s’accompagneront d’une vigilance continue. Il est indiqué que plusieurs mesures de protection devront continuer à s’appliquer, comme le respect strict des gestes barrières et d’hygiène, et en particulier le port obligatoire du masque chirurgical par les personnes extérieures à l’établissement.

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité