A la uneActualités

NÎMES Les policiers traquent les comportements à risques sur les routes

Une vingtaine de policiers a effectué, ce jeudi, un contrôle routier sur la RN 106 à Nîmes. (Photo : Stéphanie Marin / ObjectifGard)

Ce jeudi 25 juin au matin, la circulation sur la RN 106 a été perturbée dans le sens Alès-Nîmes. En cause, un contrôle routier réalisé par une vingtaine de policiers au point d'intersection de la route d'Anduze.

"Ce type d'actions a pour but de sanctionner les auteurs d'infractions en termes de vitesse ou de conduite sous stupéfiant ou sous alcool, etc. Mais ça a aussi un effet préventif", explique le procureur de la République de Nîmes, Éric Maurel, qui a rejoint dès 8h30 le point de contrôles fixé sur la RN 106, non loin du bois des Espeisses. Un axe fréquenté par plus de 12 000 véhicules par jour où "on dénombre régulièrement des accidents particulièrement graves." Le représentant du ministère public rappelle l'accident qui a coûté la vie à une jeune femme âgée de 18 ans vendredi dernier.

Le procureur de la République, Éric Maurel, au centre, la commissaire Géraldine Palpacuer, et le directeur départemental de la sécurité publique du Gard, Jean-Pierre Sola, à droite. (Photo : Stéphanie Marin / ObjectifGard)

En zone police, cinq personnes ont perdu la vie dans des accidents de la route depuis le début de l'année. Alors que l'accidentologie avait baissé, en toute logique, pendant la période de confinement, depuis le 11 mai et le retour massif des véhicules sur les routes, le comportement des automobilistes s'est relâché selon Jean-Pierre Sola, le directeur départemental de la sécurité publique du Gard. "Nous avons eu à déplorer une recrudescence, peut-être pas importante des accidents, mais de la gravité puisque ces cinq accidents mortels sont postérieurs au déconfinement", commente ce dernier.

Les contrôles continueront donc à se multiplier. Les excès de vitesse et les défauts de maîtrise du véhicule sont dans le collimateur des policiers et notamment sur les grands axes de circulation. La semaine dernière, un automobiliste a été flashé à 155 km/h sur un tronçon de la RN 106 limité à 90 km/h.

Le bilan du contrôle de ce jeudi matin

Sur les 35 contrôles de véhicules et de personnes effectués sur la RN 106 ce jeudi entre 8h30 et 10h30, les forces de l'ordre ont procédé à l'interpellation d'un homme pour conduite sous l'emprise d'un état alcoolique. Au surplus, son véhicule arborait de fausses plaques d'immatriculation. Une deuxième personne a été interpellée pour conduite sous l'emprise de stupéfiants.

En tout, 22 contraventions ont été établies dont trois pour des excès de vitesse compris entre 20 et 30 km/h au-dessus de la limitation autorisée et un excès de moins de 20 km/h. S'ajoutent à ce bilan deux contraventions pour défaut d'assurance et une pour usage du téléphone au volant. Enfin, deux véhicules ont été placés en fourrière et deux autres ont été immobilisés.

Stéphanie Marin

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité