A la uneActualités

GARD RHODANIEN La saison touristique de Provence occitane est lancée

Cet été, tous les supports de communication seront accompagnés par Lizou, la nouvelle mascotte de la Provence occitane. Il s'agit un joyeux lézard aux couleurs orange et violette du territoire. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ce lundi, l'office de tourisme Provence occitane a lancé sa saison touristique en présence de ses partenaires au camping le Mas de Rome à Goudargues. Malgré une année 2020 marquée par la crise sanitaire, animations et événements seront de mise cet été. Plus de 50 rendez-vous attendent les visiteurs.

"On va tout faire au mieux pour accueillir les visiteurs avec une qualité telle qu'on la trouve ici voire mieux. C'est dans la difficulté que le meilleur se développe", introduit Daniel Lelièvre, vice-président de l'office de tourisme et président de la grotte de la Salamandre. Il rappelle que plus d'un Français sur deux a l'intention de partir en vacances cette année. Un chiffre rassurant quand on sait que 70 à 80% des touristes du territoire viennent de l'Hexagone.

"Cette saison est assez exceptionnelle mais elle va avoir lieu. Il a fallu entièrement la "re-imaginer". On a fait en un mois et demi ce qu'on fait traditionnellement en six mois", poursuit Lesly Reynaud, le directeur de l'office de tourisme Provence Occitane. Lui et son équipe ont concocté une salve de rendez-vous pour l'été. Les grandes et min'histoires de clochers débutent le mardi 7 juillet à Goudargues pour 6 dates. Il y a aussi des balades nature et ludiques, des dégustations insolites, la 16e édition du festival "Forêt créative"... La grande nouveauté sera les randos VTT et vin permettant de découvrir le territoire et ses vignobles au travers de balades en VTT électriques avec dégustations (*). 

"Il a fallu repenser l'accueil, la mise aux normes sanitaires"

Ce grand travail des équipes de Provence occitane a aussi démarré avec la réouverture petit à petit des bureaux d'information touristique dès le 2 juin : Bagnols/Cèze, Pont-Saint-Esprit, Aiguèzes et Goudargues. "Il a fallu repenser l'accueil, la mise aux normes sanitaires sachant qu'on ne peut plus faire de documentation en libre service", poursuit Lesly Reynaud.

Pour cet été, l'office de tourisme Provence occitane a fait l'acquisition d'un deuxième "tourist truck" pour aller à la rencontre des visiteurs partout sur le territoire. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ces lieux physiques seront renforcés par deux accueils mobiles : Provence occitane a acquis un nouveau "tourist truck" pour l'été inauguré ce lundi "pour aller au devant des touristes", notamment sur les marchés ou les lieux plus éloignés.

À l'instar du confinement où beaucoup d'échanges se faisaient en visioconférence, Provence occitane va continuer à surfer sur la vague "distancielle" et proposer un accueil en visio dès aujourd'hui. Deux lignes WhatsApp sont étudiées (à Pont et à Bagnols) : une pour les hébergements, les disponibilités, les infos et l'autre pour les activités et événements. "L'idée c'est de donner une information pertinente à nos clients et aussi de désengorger les accueils", atteste Lesly Reynaud. Mesures covid obligent.

Les visiteurs pourront aussi écouter les conseils de Lizou le lézard, la mascotte de la Provence occitane, aux couleurs du territoire (orange et violet). Ce petit personnage accompagnera tous les supports de communication. "Le lézard est un emblème du sud, il représente la sieste, le soleil, la chaleur, la détente..." explique Lesly Reynaud. Y'a pas de lézard donc en Provence occitane.

Marie Meunier

* Toutes les infos et les dates ici.

Et aussi

Une arrière-saison exceptionnelle. Si cette saison estivale s'annonce particulière avec la crise sanitaire, les réservations sont tout de même engagées ce qui devrait donner des mois de juillet et août "à peu près comparables" aux autres années. Les touristes en provenance de Belgique notamment (qui représentent 15% des touristes du territoire) devraient être présents cet été. En revanche, les premiers chiffres laissent présager une très bonne arrière-saison. "On devrait avoir une hausse de 300%", atteste le directeur de Provence occitane.

Fonds L'OCCAL. Les professionnels du tourisme peuvent aussi avoir recours au fonds d'aide L'OCCAL abondé à hauteur de 225 000 € par l'agglomération du Gard rhodanien. Il est abondé à la même hauteur par la Région, la Banque des territoires, le Département... Ce fonds dispose de deux types de mesures pouvant aider les entreprises : aide à la trésorerie via des avances remboursables et financements d'investissements pour la mise en oeuvre du protocole sanitaire (masques, gants, plexiglas...).

Centres aérés. Les 17 centres aérés de l'Agglo prenant en charge 900 enfants l'été vont cette année choisir des activités qui seront à 100% sur le territoire. Ce qui devrait représenter une rentrée d'argent de 150 000 €.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité