A la uneActualitésSociété

GARD Les vins en IGP lancent un été festif

La communication des vins IGP du Gard sera soutenue par le Conseil départemental (Photo Anthony Maurin).

Depuis 2009 et la classification des vins du Gard en Indication géographique protégée (IGP), le département fait des efforts et cette année encore, la communication qui va avec, sera qualitative. Avec 850 millions d'euros de chiffre d'affaires, le secteur est important pour l'économie locale.

Nous sommes à cheval entre le Languedoc et les coteaux sud du Rhône. Loin d'être considérés comme des vins de bas étage mais toutefois moins contraignantes que les AOC, les IGP permettent d'élaborer et de vendre des vins qui sortent largement des sentiers battus des vignobles dans lesquels ils se trouvent. Les trois couleurs sont donc représentées pour ce vin de pays avec une récolte de 243 000 hectolitres (88 000 pour les seules Cévennes).

Afin de donner un coup de main au secteur, la campagne de communication " Le Goût du territoire " sera diffusée pendant un mois minimum du 20 juillet au 20 août. Mais ce sont les trois départements de l'ancien Languedoc, Les IGP Sud de France, qui sont concernés. Dans le Gard, deux territoires sont ciblés avec ces IGP et scindent le département en diagonale. Les coteaux du Pont du Gard au Sud et à l'Est et les Cévennes au Nord et à l'Ouest. Une dernière partie, plus globale, est celle des IGP Gard, tout simplement.

La nouvelle campagne de communication (Photo Anthony Maurin).

Consommer mieux, c'est aussi consommer local. L'attachement au territoire est plus important que jamais, surtout quand la qualité est au rendez-vous ! Pour Denis Verdier, le président des vins IGP du Gard, " la période actuelle est compliquée pour le Gard et l'agriculture avec des baisses de 30 à 40 % pour la viticulture mais nous ne sommes pas morts ! Nous voulons accueillir le touriste du mieux possible. Nous mobilisons tous les acteurs du département mais aussi les chambres consulaires comme la Chambre de commerce et d'industrie ou la Chambre de métiers et de l'artisanat afin d'être utiles. "

Histoire et topographie

Même le logo des vins IGP du Gard a changé, devenant rayonnant et rougeoyant. " Les IGP se portent moins mal que les AOC car leur démarche est territoriale et peut-être plus respectueuse de l'environnement. Tous les vignerons pourront intégrer ces affiches de communication avec un kit caveau ", conclut Denis Verdier.

La campagne de com, elle, est bien partie pour plaire au grand public. Les affiches laissent apparaître des verres de vin rouge, blanc ou rosé, que l'on imagine en pleine tournée de dégustation. Le vin virevoltant sur les bords du verre crée, dans l'ombre festive de la danse colorée, une vision de ce que le l'on fait de mieux par chez nous : l'apéro. " Ici, nous mettons le soleil en bouteille ", accompagne l'affiche. Dans le même temps, les visuels des IGP coteaux du Pont du Gard et des Cévennes sont eux aussi revus et remis au goût du jour. " Arômes millénaires... ", pour le premier, " Ici, nos vins ont du relief ", pour le second.

Le président du conseil départemental, Denis Bouad, et Denis Verdier (Photo Anthony Maurin).

De son côté, la présidente de la Chambre d'agriculture, Magali Saumade, estime que " cette opération soutient les vins du Gard et c'est une action collective. Ça, ça m'intéresse ! Au Mas des agriculteurs du 15 juillet au 15 août, les vins IGP du Gard seront encore plus mis en valeur. " Henry Brin, président de la Chambre de métiers du Gard veut lui aussi " défendre et montrer tout ce qui se fait de mieux dans le Gard, y compris le vin. "

Les fêtes du vin

On entendra même le néologisme "occitarien". À l'image d'un végétarien qui ne mange pas de viande, ce mot serait attribuable à celui qui consomme des produit d'Occitanie uniquement. Le président du Département du Gard, Denis Bouad, est convaincu par cette communication et offre de prendre la relève après un premier mois nécessaire. " Nous sommes en train de subir une crise inédite qui bloque l'activité économique mais nous sommes là. Nous devons soutenir toutes les structures si nous voulons faire repartir l'économie. C'est un beau travail collectif ! "

La fameuse carte touristique est toute nouvelle et sera éditée à 15 000 exemplaires. Même si les temps sont durs, la Fête du vin d'Anduze accueillera 24 domaines les 25 et 26 juillet prochains quand celle de Saint-Ambroix, le 2 août, en mettra en lumière une quinzaine. Par ailleurs, six soirées des " Vignerons sur le Pont " seront organisées les 15, 22 et 29 juillet ainsi que les 5, 12 et 19 août.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité