A la uneActualitésSociété

GARD Le chef troque ses fourneaux pour un stylo !

Gilles Taliani, connu pour avoir tenu trente ans durant le restaurant l'Ancien Théâtre, sort un livre de recettes.

Gilles Taliani et sa fille Clémence en séance de dédicaces pour le premier livre du chef nîmois (Photo Anthony Maurin).

Séance de dédicaces au magasin La Cité avec Gilles Taliani, ancien chef du restaurant l'Ancien théâtre et nouvel écrivain des éditions Nombre 7.

Il est passé le 14 février dernier dans l'émission "Météo à la carte" sur France 3 pour réaliser une de ses recettes fétiches. Il est plus connu encore après ses trente ans passés derrière les fourneaux de la rue Racine à l'Ancien théâtre, son restaurant, qu'il a vendu à deux de ses apprentis en fin d'année dernière. Gilles Taliani est un drôle de type donc il a forcément un drôle de parcours.

Il l'avait dit, il l'a fait. Après avoir pris une courte retraite (il est aujourd'hui au Bouchon du boucher à Caveirac) il a écrit son livre de recettes publié chez Nombre 7, une maison nîmoise qui fait dans l'édition et qui s'en sort plutôt bien.

Le magasin La Cité (Photo Anthony Maurin).

Ses secrets de cuisine, il vous les dévoile comme un ami. Pour Gille Taliani, " ce livre, c'est d'abord un voyage dans le temps, le temps de mon enfance, époque où la cuisine était le lieu de vie, où tout se disait, tout se passait, tout se transmettait. La cuisine est un art qui se vit, lorsque l'on cuisine, on est en osmose avec le produit, et si on le travaille bien, il nous le rend bien. La cuisine me permet de m'évader le temps de la préparation, pour me retrouver à table avec les sourires des convives et leur plaisir à échanger sur les recettes qu’ils dégustent. Cet acte I, est dédié aux poissons. Je vous laisse imaginer ce que sera l'acte II, à paraître prochainement... À travers cet ouvrage, je veux aussi laisser une trace à mes enfants, mes proches, mes amis et aux amateurs de cuisine. Ma cuisine est celle d'un amoureux du goût, un amoureux du partage, de l'échange et de la vie, tout simplement. "

La file d'attente. Une attente dans la bonne humeur (Photo Anthony Maurin).

Le poisson. Oui, c'était le point fort du resto. Et sa brandade sans patate... Quel délice ! Il y a une file d'attente à La Cité. Il faut dire que le personnage est efficace quand il s'agit d'approcher la clientèle et de communiquer. Son envie de belles choses attire les belles personnes et, à l'écouter discuter avec ses amis gourmets et maintenant lecteurs, c'est tout à fait logique. Le point commun de tout ce beau monde ? Le sens de la vie.

Gilles a toujours un bon mot, il affiche un sourire "ultra bright", est entouré d'un décor alliant la pêche et la cuisine dans un magasin où il y a 40 ans il a acheté ses premières tenues professionnelles. Sa fille Clémence, qui travaille pour Nombre 7 et qui a en partie monté le livre, est à ses côtés pour assurer le service et pour prendre les photos souvenirs.

(Photo Anthony Maurin).

Des rires et des anecdotes, des souvenirs communs, des yeux qui pétillent et beaucoup d'humour et de légèreté, une bouffée d'air frais en ces temps de crise. Mister Taliani est à son aise dans ce nouveau costume. En projet ? Vous l'avez compris, le prochain bouquin. " C'est un peu comme la série des Martine... Là j'ai fait Gilles le chef et ses secrets de restauration, le prochain sera Gilles à la maison et il devrait sortir en décembre ", raconte Gilles Taliani.

Il poursuit : " Ça me manquait vraiment de voir du monde et de parler avec les amis ! Ce livre, ce sont mes secrets. Chacun a le niveau qu'il a mais tout le monde a ses secrets de cuisine. Ici, j'essaie de faire des choses que vous pouvez faire à la maison, une cuisine d'instinct, de frigo. " De le voir écrire et dédicacer des livres, l'enfant qu'il était doit sourire. " Et mes maîtresses et maîtres... S'ils me voyaient ! ", ajoute le cuisinier. Plus loin dans la salle on entend, " Et ben ils diraient que ce n'est pas toi ! " Gilles s'incline et rigole de bon coeur. C'est aussi à cela que l'on voit que Nîmes est un grand village.

Des souvenirs et des rires (Photo Anthony Maurin).

" Regarde, on est aussi bien qu'au resto sauf que là je ne bouge pas, je reste assis ! En plus, si j'avais ça sur le Parvis des arènes vous ne seriez pas venus à cause de la chaleur. Et moi non plus je ne serai pas venu ", poursuit-il. On n'oublie pas la chambrette, don de l'illustre personnage ou du personnage illustré.

En parlant d'illustration, c'est Benjamin Baron qui signe la photo de couverture. Les clichés des recettes sont quant à eux la production du chef lui-même.

Le décor est sympathique et le lieu spécialisé dans les vêtements professionnels (Photo Anthony Maurin).

C'est ici que vous pouvez d'ores et déjà acheter les 120 pages contre 30 euros en version papier bien entendu. Si vous voulez voir la bête, elle sera en signature à La Cité les 11 et 18 juillet prochains de 16h à 18h30. Précaution : soyez doux à son approche, ne l'effrayez pas, ne faites pas de geste brusque sinon vous finirez dans le prochain livre de recettes. Je connais un brochet et un mérou qui y sont ! Le risque est gros mais il en vaut la chandelle...

Clémence, Gilles et Benjamin Baron (Photo Anthony Maurin).

Le 11 juillet à partir de 9h30, Gilles Taliani sera au Mas des Agriculteurs pour une autre séance en compagnie de quelques auteurs de Nombre 7.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité