Actualités

GARD Xavier Perret succède à Xavier Douais à la présidence de la CPME

À la CPME, un Xavier peut en cacher un autre (Photo Corentin Corger)

La CPME (Confédération des petites et moyennes entreprises) du Gard a un nouveau président. Xavier Perret succède à Xavier Douais qui passe la main après deux mandats et qui a décidé de se consacrer pleinement à son poste d'adjoint à la ville de Nîmes en charge du Tourisme.

Ce jeudi, la CPME du Gard organisait son assemblée générale et en soirée le conseil d'administration s'est réuni pour élire le nouveau bureau. Après six ans de présidence, découpé en deux mandats de trois ans, Xavier Douais laisse la place à Xavier Perret. "Après deux mandats, je considère que c'est suffisant. Après il y a une forme d'installation qui peut freiner le développement de la structure. C'est un mandat bénévole qui prend beaucoup de temps et puis, en termes d'éthique, je ne voulais pas gêner le syndicat avec mon nouveau poste d'adjoint", commente l'ancien président.

C'est désormais cette activité d'adjoint à la ville de Nîmes en charge du Tourisme qui va occuper les journées de Xavier Douais, même si légalement il aurait pu cumuler et conserver la présidence de cette organisation patronale. Le nouvel élu à la municipalité nîmoise garde néanmoins sa place au sein du conseil d'administration gardois, celle de trésorier à la CPME Occitanie et un poste de vice-président au niveau national en charge du commerce.

En revanche, comme le principal intéressé le dit si bien "choisir c'est renoncer" et cette nomination à la mairie l'a contraint de démissionner de la fonction de président du tribunal de commerce qu'il occupait depuis octobre 2008. Pour le remplacer, des élections seront organisées en octobre.

Le nouveau bureau de la CPME du Gard (Photo CPME 30)

Adhérent au syndicat depuis 2010 et gérant d'une société spécialisée dans l'aménagement extérieur des campings, Xavier Perret prend donc la présidence. De 2014 à 2020, il était adjoint à l'Économie à Saint-Gilles au côté d'Eddy Valadier mais a choisi d'arrêter la politique au profit de la CPME. "Je veux poursuivre les actions mises en place sur le long terme mais sous le signe de l'humilité surtout dans cette grande période d'incertitude", commente le nouveau président.

Il est bien là tout l'enjeu actuel pour la CPME de continuer ses missions de défense, de représentation et d'accompagnement des TPE et PME dans ce contexte économique délicat. Guider ces entreprises au mieux par rapport aux aides qu'elles peuvent solliciter et les aider dans la réorganisation du travail.

Un travail de l'ombre pour une structure qui vit à 80% grâce aux adhésions et qui compte 600 adhérents. Et qui dit nouveau président dit nouveau bureau. Ce dernier a été renouvelé en partie avec les nouvelles nominations de Jérémy Crépin (secrétaire), Christian Douillet (secrétaire-adjoint) et Stéphan Blanchard (chargé de communication). Et concernant Xavier Perret, il espère retourner un jour au tribunal de commerce, un poste qu'il avait dû quitter durant son mandat d'élu à Saint-Gilles. "D'ici deux, trois ans", assure le président de la CPME.

Corger Corentin

La nouvelle composition du bureau :

Xavier Perret (président), vice-présidents : Ève Bordes (artisanat), Frédéric Harlin (commerce), Sabrina Jean-Igel (industrie), Yann Gallouedec (services), Stéphan Martinuzzi (trésorier), Alain Maïo (trésorier-adjoint), Jérémy Crépin (secrétaire), Christian Douillet (secrétaire-adjoint), Stéphan Blanchard (chargé de communication) et Xavier Gernez (chargé des adhérents).

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité