A la uneActualitésEconomie

PONT-DU-GARD Les Terrasses : une cuisine qualitative de la région, sur un site exceptionnel

Photo AS/Objectif Gard

Entrepreneur nîmois de 40 ans, Denis Allegrini est enfin heureux de proposer depuis quelques semaines son savoir-faire gastronomique et celui de ses équipes du restaurant Les Terrasses, seule offre de restauration du site culturel et touristique le plus visité du Gard, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, le Pont du Gard.

Situés face au Pont du Gard, Les Terrasses et Le Bistrot prennent place dans une atmosphère hors du temps, offrant une vue imprenable sur l’un des plus beaux monuments de l’Empire romain.

Avec un seul objectif : proposer une offre qualitative et locale. "Mon restaurant, ce n'est pas un gastronomique mais nous avons la volonté de proposer à chaque service une cuisine issue de circuits courts, qui fait la part belle au local." Exit donc les industriels pour tous les légumes, fruits, viandes, frais, etc. "L'originalité est le trait d'union avec l'histoire de ce lieu et du territoire." Aux Terrasses, c'est 100% maison, 100% produits frais et plus de la moitié de produits issus de la région.

Photo AS/Objectif Gard

Côté recrutement, Denis Allegrini a aussi fait un choix local. "Il y a seulement quatre personnes qui habitent à plus de 20 km du Pont du Gard."

Et c'est la même chose pour les fournisseurs qui ont participé au projet. "100% des entreprises qui ont travaillé pour l'ouverture du restaurant sont du Gard. Dans les temps incertains d'aujourd'hui, c'est important de miser et d'investir dans l'économie de notre territoire."

"L'accord entre un lieu exceptionnel, une cuisine qualitative de la région et un service dédié"

À la tête du restaurant et de la saladerie à proximité, être au Pont du Gard "c'est beaucoup de responsabilité. Et je veux ainsi rendre hommage au site en proposant l'accord entre un lieu exceptionnel, une cuisine qualitative de la région et un service dédié."

Photo DR Objectif Gard

Ouvert tous les midis et soirs, sept jours sur sept, le patron l'assure, il n'est pas nécessaire de réserver obligatoirement. Avec une capacité de 120 couverts à l'intérieur et la même chose à l'extérieur, le restaurant peut accueillir du monde. "L'important, c'est de parvenir à convaincre les Gardois et les touristes de venir manger au Pont et pas seulement le visiter. Comme on a des envies de plage, d'Uzès, j'espère que le Pont du Gard pourra devenir rapidement une destination pour un moment unique autour d'une table."

Photo AS/Objectif Gard

Et même si l'épidémie de coronavirus est passée par là, le chef voit plutôt le verre à moitié plein que vide : "Les circonstances actuelles permettent de travailler efficacement et tous ensemble. Je suis très présent et peut-être encore plus attentif aux retours de la clientèle, seule juge."

Avec un budget équilibré à partir de 6 euros pour la partie snacking jusqu'à 35 euros côté restaurant, Denis Allegrini n'a pas trop de souci à se faire. Encore moins avec un état d'esprit aussi positif et clairvoyant.

Photo DR Objectif Gard

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité