Actualités

NÎMES Enfant autiste : avec le « P’tit sac adapté », les parents ne sont plus « démunis »

Paul va avoir de quoi s'occuper pendant les vacances (Photo Corentin Corger)

Étant donné le contexte actuel, de nombreux enfants autistes n'ont pas pu retourner à l'école. Pour permettre néanmoins aux parents de prendre le relais, l'association HandiLib 30 a conçu le "P'tit sac adapté", qui contient du matériel spécifique individualisé. Nous nous sommes rendus chez Paul, 6 ans, au moment de la remise de ce panier.

Le réseau HandiLib 30 mène tout au long de l'année des actions d'information, de sensibilisation sur les troubles du spectre autistique et d'accompagnement d'enfants qui en sont atteints. Parmi ces enfants, se trouve Paul, âgé de six ans, atteint du syndrome de FOXG1 une maladie génétique très rare avec seulement une trentaine de patients diagnostiqués en France.

Le confinement et l'arrivée ensuite des vacances ont fait que de nombreux enfants souffrant d'autisme ou de troubles associés se sont retrouvés sans accueil scolaire. Le manque d'accompagnement adapté pourtant nécessaire à ces enfants, les oblige à rester avec leur famille jusqu'à la rentrée de septembre. C'est le cas de Paul qui suit habituellement une scolarité ordinaire accompagnée d'une auxiliaire de vie scolaire (AVS).

Des objets ludiques et pédagogiques

Pour pallier cet arrêt brutal, HandiLib 30 a donc mis en place le "P'tit sac adapté". Il s'agit de paniers composés de matériel spécifique et individualisé dédié aux enfants souffrant d'autisme d'une valeur comprise entre 120 et 150€. En plus d'être peu communs, les objets adaptés pour des enfants handicapés sont de plus plutôt onéreux. Le temps de trouver le financement et d'organiser le projet, la livraison a seulement démarré mi-juillet. Jeudi dernier, Priscilla, éducatrice spécialisée et trésorière du réseau, s'est rendue chez la famille de Paul pour lui remettre son sac.

Priscilla a même prévu des petits pictogrammes pour aider Paul sur les activités du quotidien (Photo Corentin Corger)

C'est dehors, où le petit garçon a pris ses quartiers depuis le confinement, qu'il a testé ses nouveaux jouets. Un gel sensoriel, une balle en mousse, des sabliers et un timer pour s'habituer à la notion de temps et du matériel de motricité fine à l'image de cette pomme à l'intérieur de laquelle il faut faire passer un ver. Ces objets peuvent sembler banals mais ils représentent un certain soulagement pour des parents qui peuvent être en manque d'inspiration.

"Parfois on ne sait plus quoi faire. Là au moins on a des jeux adaptés pour pouvoir l'occuper. Ça nous remotive", assure Marion, la maman. "On est démunis. Pour nous c'est difficile d'arriver à l'intéresser suffisamment longtemps. S'il n'est pas stimulé il risque de perdre des acquis", complète le papa, Philippe. Paul aura donc de quoi s'occuper cet été à la maison avant de retrouver le chemin de l'école et des activités périscolaires en septembre.

HandiLib 30 a distribué au total 15 "P'tit sac adapté" dont dix à des enfants qui ne faisaient pas encore partie du réseau. Preuve de l'intérêt d'avoir sur le territoire une structure capable de pouvoir accompagner ces enfants souffrant d'autisme.

Corentin Corger

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité