ActualitésPolitique

PETITE CAMARGUE Les délégations dévoilées et le budget voté à l’unanimité

Le conseil communautaire de Petite Camargue a voté le budget primitif 2020. (Photo Boris Boutet)
Le conseil communautaire de Petite Camargue a voté le budget primitif 2020. (Photo Boris Boutet)

Ce mercredi lors du conseil communautaire, les élus ont débattu sur le budget primitif 2020, adopté à l'unanimité. 

C'est sans le maire d'Aimargues, Jean-Paul Franc, et l'ensemble de l'opposition vauverdoise que s'est tenu le conseil communautaire de Petite Camargue ce mercredi. Une grosse partie de la séance était consacrée à l'examen des comptes de la CCPC et au vote du budget primitif. "On a un excédent de 4 M€ sur l'exercice 2019", note le président André Brundu, qui a présenté pour 2020 un budget prudent de 27 M€ dont 6 M€ dans la section investissements, adopté à l'unanimité.

Seul membre de l'opposition à Beauvoisin à siéger à la communauté de communes, Christophe Tichet a proposé une exonération de 50% de la cotisation foncière des entreprises, mises à mal par la crise sanitaire. "C'est quelque chose nous avions évoqué en préparation de ce conseil, confirme André Brundu. Nos services sont en train de travailler sur le sujet." 

Un plan de relance économique et de sauvegarde

Les entreprises étaient décidément en première ligne de ce conseil communautaire puisque l'assemblée a approuvé à l'unanimité un plan économique à deux volets, pour environ 1 M€ au total. Le premier est un volet de sauvegarde visant à participer à la mise en place des dispositifs d'urgence au titre de l'économie mis en place par la Région Occitanie, et notamment la mise en place d'aides financières directes aux très petites entreprises (TPE).

Le second, dédié à la relance, consiste en une aide directe aux associations de commerçants, aux artisans et aux manadiers, et en une aide indirecte aux acteurs économiques, via un projet immobilier d'entreprise et le développement de réseaux d'entreprises et du lien circuit court.

Enfin, un projet de création d'une aire collective de lavage de pulvérisateurs agricoles sur la commune d'Aubord a lui aussi été approuvé à l'unanimité. "Il s'agit d'anticiper une réglementation qui nous obligera à en disposer d'une en 2021, indique André Brundu. Le projet est subventionné à 80% par l'agence de l'eau et sera réalisé aux côtés de Nîmes métropole, puisque des communes comme Générac et Bernis pourront bénéficier de cet équipement." 

Boris Boutet

Les onze délégations attribuées aux vice-présidents

  • 1er vice-président : Jean Denat - Politique du logement et du cadre de vie, contrat de Ville, emploi formation et insertion, Maison France Services
  • 2nd vice-président : Jean-Paul Franc - Mobilité, Déplacements et Sports
  • 3e vice-président : Joël Téna - Finances, mutualisations
  • 4e vice-présidente : Mylène Cayzac - Culture et traditions
  • 5e vice-présidente : Katy Guyot - Gestion des déchets, service publics s'assainissement non collectifs, plan climat air énergie territoriale
  • 6e vice-présidente : Véronique Vaturin - Aménagement de l'espace, SIG
  • 7e vice-président : Alain Reboul - GEMAPI et politique fluviale
  • 8e vice-président : Jean-François Thomas - Maison de la justice et du droit, accueil des gens de voyage
  • 9e vice-président : Didier Lebois - Travaux bâtiments et équipements
  • 10e vice-président : Bruno Pascal - Développement économique et emploi, politique locale du commerce et soutien aux activités commerciales
  • 11e vice-présidente : Christiane Espuche - Développement touristique, restauration scolaire et circuits courts

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité