A la uneActualitésFaits DiversSociété

EN IMAGES La désolation à Milhaud après l’incendie

Le feu, qui a ravagé un trentaine d'hectares de végétation et une maison, a laissé dernière lui un paysage dévasté.

Cette maison a été détruite par l'incendie (photo Norman Jardin)

À Milhaud, sur le chemin de Caveirac, tout a été détruit par le feu. Au lendemain de l’incendie, c’est la consternation chez les riverains.

Il fait déjà chaud à Milhaud en ce dimanche matin. Sur le chemin de Caveirac, des camions de pompiers se croisent encore. Dans le ciel, un avion survole inlassablement la zone sinistrée. C’est ici qu’il y a quelques heures, plus de 170 soldats du feu appuyés par 40 véhicules, un hélicoptère bombardier d’eau, des Canadairs et le Dash, ont lutté contre un incendie. Quatre sapeurs-pompiers ont été blessés dans ce combat contre les flammes.

Le feu a brûlé une trentaine d'hectares et au loin une vue de Nîmes (photo Norman Jardin)

Cet engagement massif a permis d’éviter qu’il y ait des victimes. Mais malgré tous leurs efforts, une maison a été détruite. Didier, son propriétaire est encore sous le choc : « Nous étions sortis faire des courses avec ma femme, et quand nous sommes revenus, le chemin était fermé par les gendarmes. Nous sommes montés sur une colline, et de loin, nous avons vu brûler notre maison. »

Un garage anéanti par le feu (photo Norman Jardin)

Aujourd’hui le feu est éteint, et Didier constate les dégâts : « Nous n’avons pu sauver que quelques papiers, un chéquier et des passeports » Le reste est perdu. Les souvenirs et les photos d’une vie ont brûlé avec l’ordinateur familial. Mais le bilan aurait pu être plus lourd, car les deux chiens du couple étaient dans le logement quand le toit s’est effondré. Miraculeusement, les deux animaux ont pu être sauvés par les pompiers, mais l’un souffre de brûlures et l’autre est traumatisé.

La maison détruite par le feu (photo Norman Jardin)

À un an de la retraite, Didier va devoir repartir à zéro, et il se souvient que ce n’est pas la première fois qu’un incendie se déclenche dans les parages : « Il y a quelques années, ce sont les Canadairs qui avaient sauvé ma maison, mais pas cette fois » Un véhicule a aussi été endommagé par les flammes.

Le feu a fait aussi des dégâts dans le jardin (photo Norman Jardin)

Un des membres de sa famille fulmine, en constatant l’ampleur des dégâts : « Il y a des propriétaires qui ne débroussaillent pas leur terrain, et on voit le résultat ». Sur le chemin, le sol carbonisé laisse apparaître des nombreux déchets laissés par des conducteurs peu scrupuleux. Il y a des canettes de bière, des bouteilles en verres, des pneus de voiture et bien d’autres objets qui n’ont pas leur place dans la nature.

Quelques arbres ont échappé aux flammes (photo Norman Jardin)

Un peu plus loin un Milhaudois est impressionné par le paysage laissé par l’incendie : « Je suis venu soutenir des amis qui habitent dans le secteur. Ils ont eu très peur car le feu s’est arrêté à leur maison, et il a même détruit leur gouttière » À quelques centaines de mètres, la zone industrielle de Nîmes-Saint-Cézaire a été préservée, bien que menacée.

Après le passage du feu, de nombreux déchets apparaissent (photo Norman Jardin)

De leur côté, les agents d’Enedis s’activent pour rétablir l’électricité dans les quartiers qui en sont encore privés. Julienne n’habite pas à Milhaud, mais elle est venue pour voir l’étendue du sinistre : « C’est impressionnant, et je tire mon chapeau aux pompiers qui ont sauvé des vies au péril de la leur. » Des soldats du feu qui sont mis à rude épreuve cet été, mais qui ont encore prouvé leur courage et leur efficacité.

Les poteaux électriques n'ont pas résisté (photo Norman Jardin)
Les agents d'Enedis travaillent pour rétablir l'électricité (photo Norman Jardin)
Un véhicule a été endommagé par le feu (photo Norman Jardin)

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité