Actualités

ROCHEFORT-DU-GARD Vacances ludiques et studieuses au centre de loisirs « Les Cigales »

Au total, une trentaine d'enfants est inscrite au dispositif "Vacances apprenantes" au centre de loisirs des Cigales, à Rochefort-du-Gard. La matinée est dédiée aux apprentissages et à la consolidation des acquis en français et mathématiques. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Depuis le 15 juillet et jusqu'au 21 août, le centre de loisirs "Les Cigales" prend part au dispositif national "Vacances apprenantes". Au total, une trentaine d'enfants du centre bénéficie de l'opération pendant l'été. 

Le centre de loisirs "Les Cigales" est géré par le syndicat intercommunal pour le développement social des cantons de Villeneuve et de Roquemaure (SIDSCAVAR), qui détient notamment les compétences Petite enfance et Jeunesse. Dans le cadre de sa politique, le syndicat intercommunal a décidé de participer au dispositif national "Vacances apprenantes" et de le mettre en place au centre de loisirs rochefortais. Tous les enfants des six communes du territoire peuvent y participer : Pujaut, Sauveterre, Saze, Rochefort-du-Gard, Villeneuve-lez-Avignon et les Angles.

La trentaine de jeunes participants sont des enfants âgés entre 5 et 11 ans. "Le matin, ils suivent des enseignements plus formels comme les mathématiques, l'apprentissage de la lecture, de l'écriture... L'après-midi, on bascule en centre de loisir", explique Thierry de Stefano, responsable du pôle enfance/jeunesse au SIDSCAVAR.

Le matin, les enfants sont encadrés par trois enseignants et deux animateurs (en licence anglais et STAPS). Ils sont répartis en deux groupes : les 5-7 ans et les 7-11 ans. Jamais au complet, l'équipe pédagogique accueille entre 12 et 18 enfants par jour dans le cadre de ces "vacances apprenantes".

Au total, cette année, le centre de loisirs a accueilli 270 enfants en juillet alors que sa capacité d'accueil est de 380. Une relative désaffection que l'on peut sans trop risque attribuer aux craintes parentales découlant de la crise sanitaire : "On n'est plus soumis à des normes d'accueil comme on l'était en juin. Le protocole a évolué mais on n'a pas eu beaucoup de demandes pour juillet et il y en aura sûrement moins encore en août", conclut Thierry de Stefano.

Marie Meunier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité