ActualitésFaits Divers

NÎMES Une minute de silence en mémoire d’Éric Monroy

François Lalanne et Denis Bouad lors de l'hommage à Éric Monroy. (photo Norman Jardin)

Ce matin, à la Préfecture du Gard, un hommage a été rendu à Éric Monroy, le brigadier de l’unité de police secours du Mans (Sarthe) décédé le 6 août dernier après avoir été percuté par un véhicule.

Le jeudi 6 août, à 3h40, un équipage composé de trois agents de l’unité police secours du Mans intervenait pour porter assistance à un conducteur ivre qui s’était endormi en pleine voie. Au cours de l’intervention, le brigadier a été percuté par le véhicule du conducteur qui tentait de prendre la fuite. Il est décédé sur place. Éric Monroy, le brigadier décédé, était âgé de 43 ans et père de trois filles.

Ce matin, un hommage lui a été rendu à la préfecture du Gard, à Nîmes. François Lalanne, sous-préfet de l’arrondissement de Nîmes et secrétaire général de la préfecture du Gard, accompagné de Denis Bouad, le président du Département du Gard, a lu un texte rappelant les faits. Cette lecture a été suivie d’une minute de silence. L'hommage a été rendu au même moment dans tous les services du ministère de l’Intérieur.

Éric Monroy a été nommé chevalier dans l’ordre national de la Légion d’honneur et cité à l’ordre de la Nation. La médaille de la sécurité intérieure, la médaille pour acte de courage et dévouement et la médaille d’honneur de la police nationale (échelon or) lui ont été décernées à titre posthume. Il a été promu capitaine de police.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité