ActualitésSociété

NÎMES Gambetta sous l’oeil du théâtre ?

Au quartier Gambetta à Nîmes. (Photo d'illustration : Anthony Maurin).

Le mercredi 26 août prochain, rendez-vous au lavoir du puits Couchoux à partir de 18h.

Vivions, dans le quartier Gambetta, ici au Castellum divisorium (Photo Visions).

C’est l’un des rendez-vous phare de l’été organisé par le service valorisation et diffusion des patrimoines de la Ville de Nîmes. Les visites théâtralisés, c’est un concept original qui met en scène des personnages et des histoires méconnus d’un quartier de Nîmes. 

L’année dernière c’est le quartier de l’Agau qui était à l’honneur, en 2020 c’est le quartier Gambetta qui voit apparaitre des visiteurs curieux aux quatre coins de ses rues. Ces dernières années, le secteur a aussi vu fleurir de nombreux projets associatifs, artistiques et culturels. Oui, il fait bon vivre dans ce quartier même si ses problèmes sont ceux que l'ont retrouvent partout ailleurs. Ici, au moins, on connaît son voisin et qu'on ne nous targue pas de dire des mensonges, on y est très régulièrement !

Visions est un spectacle en déambulation proposant une visite du quartier, ponctuée d’embuscades théâtrales et poétiques, avec de vrais morceaux d’histoire et de vie. Les comédiens de la compagnie Gérard Gérard servent de guides et viennent rythmer la visite avec des saynète inspirées de faits et de personnages réels.

Une comédienne se chargera du rôle du guide tandis que le reste de la troupe incarnera des personnages qui surgissent des fenêtres et perturbent le trajet. Des protagonistes tantôt oniriques, tantôt réalistes ou humoristiques. Le spectacle s’appelle Visions car il superpose le présent, le passé et le futur, le but étant de faire apparaitre des ombres humaines comme des visions et de questionner ces visionnaires que sont les habitants du quartier Gambetta.

Suite à un travail de trois jours de résidence au coeur du quartier, où de nombreux témoignages des habitants ont été récoltés, plus de 40 personnes furent sondées. À partir de ces témoignages et des enregistrements, les comédiens ont pu s’inspirer et proposer un parcours dans un style surréaliste ponctué d’apparitions étonnantes.

" Ce quartier n’a pas un patrimoine architectural monumental mais il possède une mémoire humaine importante " Alexandre de la compagnie Gérard Gérard. Cette compagnie est un collectif d’amoureux de théâtre populaire qui a vu le jour en 2006 au théâtre National de Chaillot à Paris. Elle a déjà organisé des visites théâtralisées, notamment à Perpignan, et a un attachement tout particulier pour le théâtre de rue.

Cette visite sera la dernière de l'été, elle dure une heure.  Renseignements et réservations (places limitées) à la Direction des Affaires Culturelles - Ville de Nîmes au 04.66.76.70.61. Inscription obligatoire – jauge limitée à 35/40 personnes. Plein tarif : 6 euros (4 euros en réduit).

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité