A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Face à Brest, les Crocos signent une entrée du tonnerre !

ripart
Renaud Ripart et les siens ont réalisé un match de haut vol pour leur entrée en matière (Photo Anthony Maurin)

Pour leur premier match de la saison en Ligue 1, les Crocos ont terrassé le Stade Brestois en s'imposant facilement 4-0. Si Philippoteaux et Ferhat ont été les grands artisans de ce succès, la recrue Meling a signé des débuts fracassants en étant passeur puis buteur. 

Du rouge, quasiment que du rouge ! Voilà ce qu'on a vu dans cette première période tant les Crocos ont dominé leur adversaire brestois, tout de bleu vêtu. Dès la 7e minute, la tête de Loïck Landre terminait sur le poteau après un corner joué en deux temps et un centre de Romain Philippoteaux. C'est sur le côté gauche que les Nîmois semblaient plus incisifs et à l'aise. Illustration dans la foulée avec une longue ouverture de Lucas Deaux en direction de Birger Meling, qui centrait dans la surface pour une reprise du gauche concluante de Kévin Denkey (1-0, 8e).

Sur sa première opportunité, le Togolais inscrivait son quatrième but en Ligue 1 et son deuxième face à Brest. Il y a un an, il s'était distingué en marquant d'un retourné acrobatique face à ces mêmes Bretons. L'attaquant de 20 ans répondait aux attentes de son coach qui l'a titularisé en l'absence de Nolan Roux, testé positif à la covid-19. Une entame parfaite pour le NO mais pas question de se reposer sur ses lauriers. Et ça Jérôme Arpinon, qui fêtait sa première en Ligue 1 en tant qu'entraîneur principal, y veillait sur le bord du terrain.

Meling : passeur et buteur !

"Faut pas dormir", pouvait-on entendre des tribunes. Un coach très présent pour sans cesse replacer et encourager ses hommes. Notamment pour les aider à maintenir ce pressing très haut qu'il voulait mettre en place et qui a déstabilisé la formation finistérienne. Après un centre-tir non cadré de Renaud Ripart (13e), capitaine du jour, c'est Denkey qui croisait trop son tir à la suite d'une récupération haute de la ligne offensive gardoise (17e).

Supérieurs sur tous les plans du jeu, les locaux poursuivaient leur domination. Zinedine Ferhat s'infiltrait dans la surface côté droit mais personne ne reprenait son centre devant le but (19e), le coup franc frappé par Yassine Benrahou passait au-dessus du but (26e). Poussés par les quelque 2 000 spectateurs présents, loin de la jauge des 5 000 autorisée pendant cette crise sanitaire, les Crocos accentuaient leurs efforts. Toujours très offensif, Meling menait un contre et combinait avec Philippoteaux qui lui redonnait le cuir dans la surface pour une finition chirurgicale de la part du latéral qui perçait la lucarne de Larsonneur (2-0, 31e).

Pour sa première en Ligue 1, Birger Meling a signé des débuts remarquables ! (Photo Anthony Maurin)

Le break était fait. L'arrière gauche recruté cet été en provenance de Rosenborg signait des débuts fracassants en réalisant une passe décisive et en marquant son premier but en Ligue 1. Un joueur qui a surtout rapidement pris ses aises sur ce couloir aux côtés de Philippoteaux pour combiner de manière fluide. Meling avait droit à sa première ovation du public des Costières en fin de partie au moment de sa sortie. Logiquement, après tant d'efforts fournis, les Nîmois levaient le pied en fin de première période. L'occasion de voir à l'oeuvre une autre recrue estivale, en la personne de Baptiste Reynet. S'il n'a pas eu à intervenir sur la tête manquée à bout portant par Le Douaron (38e), le gardien gardois repoussait devant Honorat (46e).

Philippoteaux et Koné pour conclure

Une avance confortable à la pause qu'il fallait désormais conserver. Au retour des vestiaires, les débats s'équilibraient. Même si la plus belle opportunité était à mettre à l'actif des Crocos avec une frappe limpide de Ferhat à l'entrée de la surface que le portier des Ty'Zefs détournait du bout des gants (61e). L'adversaire était seulement dangereux sur coups de pied arrêtés avec deux reprises de la tête peu inquiétantes de Chardonnet (52 et 54e). Maître de son sujet Nîmes pliait la rencontre à 20 minutes de son terme sur une action juste techniquement de A à Z.

Une passe lumineuse de Ferhat pour Denkey, qui temporisait et décalait Philippoteaux, seul, qui ajustait tranquillement Larsonneur (3-0, 69e). Réduit à dix après l'exclusion de Chardonnet pour une faute sur Moussa Koné (76e), l'après-midi tournait au cauchemar pour Brest qui encaissait même un quatrième but. Ce même Koné, qui avait refusé de sortir sur le tacle du défenseur breton, ajoutait sa pierre à l'édifice en marquant du droit sur une offrande de Ferhat, quasiment double passeur cet après-midi (4-0, 84e). Il faut remonter à novembre 2018 pour voir une victoire 4-0 des Crocos en Ligue 1, c'était sur la pelouse de Dijon. Avec ce résultat net et sans bavure, les Crocos signent une entrée du tonnerre dans cette Ligue 1 2020/2021 !

Corentin Corger

1ère journée de Ligue 1. Nîmes Olympique - Stade Brestois 29 4-0 (mi-temps : 2-0). Stade des Costières. Spectateurs : 2 026. Arbitre : Jérémie Pignard. Buts pour Nîmes :  Denkey (8e), Meling (31e), Philippoteaux (69e), Koné (84e). Avertissements à Nîmes : Deaux (36e), Benrahou (42e). Avertissements à Brest : Faussurier (35e), Duverne (50e), Pierre-Gabriel (66e). Exclusion à Brest : Chardonnet (77e).

Nîmes : Reynet - Ripart (cap.), Landre, Martinez, Meling (Miguel, 79e) - Deaux (Fomba, 55e) Cubas (Sarr, 82e) - Ferhat, Benrahou (Koné, 55e), Philippoteaux - Denkey. Remplaçants non utilisés : Dias, Alakouch, Paquiez, Duljevic, Buades. Entraîneur : Jérôme Arpinon.

Brest : Larsonneur - Pierre-Gabriel, Chardonnet, Duverne (cap.), Faussurier - Faivre, Diallo, Belkebla (Tavares, 67e) - Honorat (Charbonnier, 45e), Cardona (Battocchio, 67e) Le Douaron (Mbock, 79e). Remplaçants non utilisés : Cibois, Baal, N'Goma, Magnetti, Benvindo. Entraîneur : Olivier Dall'Oglio. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité