A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

VIDÉO Jérôme Arpinon : « Face à une équipe qui finit à neuf, on doit trouver la faille »

L'entraîneur Jérôme Arpinon a réagi après cette première défaite de la saison (Photo Corentin Corger)

Après cette première défaite de la saison 2-1 face à Nantes, l'entraîneur du Nîmes Olympique, Jérôme Arpinon, s'est exprimé à notre micro. Il regrette évidemment que son équipe ne soit pas parvenue à égaliser mais souligne des progressions dans certains secteurs du jeu en attendant une recrue qui devrait arriver pendant la trêve. 

"J'ai beaucoup de regrets. On doit égaliser. Face à une équipe qui finit à neuf, on doit trouver la faille", tels sont les premiers mots de Jérôme Arpinon, coach du Nîmes Olympique, après cette défaite 2-1 encaissée à Nantes. Face à un adversaire réduit à dix dès le retour des vestiaires, la principale frustration est forcément de ne pas être parvenu à marquer une deuxième fois.

Pourtant les Nîmois ont tenté, beaucoup tenté avec 17 tirs au compteur. "Ce n'est pas faute d'avoir essayé. On a fait 34 centres et pas un des mes joueurs n'a pu la mettre au fond. On a manqué d'adresse", constate-t-il, amer. En effet, les Gardois ont canardé le gardien des Canaris, Alban Lafont, mais ce dernier a réalisé huit arrêts. Dont la double parade devant Romain Philippoteaux et Kévin Denkey en première période ainsi que le sauvetage réflexe sur la reprise de Renaud Ripart lors du temps fort des Crocos.

"Tu tires beaucoup plus et tu marques beaucoup moins", résume le coach en comparant la redoutable efficacité du premier match face à Brest (5 tirs cadrés pour 4 buts) et le manque de réalisme vécu ce dimanche. C'est dans ce cas que la phrase banale, "les matches se suivent et ne ressemblent pas" prend tout son sens. Certains joueurs transcendants aux Costières l'ont moins été à la Beaujoire. Philippoteaux n'a pas réussi à rentrer sur son pied droit pour faire la différence et il a manqué une précieuse opportunité de réduire le score juste avant la pause. Déjà peu en vu face aux Bretons, Yassine Benrahou ne s'est pas distingué par des passes tranchantes et a cédé sa place à la pause.

"Il me manquait des cartouches"

Son remplaçant Moussa Koné a été guère séduisant et n'a pas pesé sur la défense adverse. "Il a été moins en vue que d'habitude mais il ne faut pas le blâmer", demande son entraîneur certainement plus satisfait de la prestation de Kévin Denkey : "Même s'il n'a pas été en réussite, je suis content de sa progression." Le Togolais s'est procuré des occasions et a bougé, par intermittence, son puissant vis-à-vis, Nicolas Pallois. La principale satisfaction est Zinedine Ferhat qui a sonné la révolte sur son couloir droit et a marqué un magnifique but d'un enroulé du gauche.

Une fois passée la déception de ne pas avoir égalisé, le technicien retient des améliorations observées sur certains secteurs : "On a gagné en possession du ballon et l'équipe progresse sur la qualité des passes. Malgré la défaite, les joueurs ont montré un beau visage et n'ont pas lâché." Un coach qui devrait rapidement, c'est à dire durant la trêve, compter sur une nouvelle recrue offensive. "J’espère que le président fera tout pour faire venir un garçon assez rapidement. Quand je me suis retourné sur le banc, une fois que j’ai eu fait rentrer Moussa (Koné) et Haris (Duljevic) il me manquait des cartouches", conclut-il. La piste numéro un est l'athlétique Karim Aribi (26 ans) qui évolue actuellement à l'Étoile du Sahel.

Retrouvez la réaction de Jérôme Arpinon en vidéo : 

 

De Nantes, Corentin Corger

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité