A la uneActualitésSociété

GARD La rectrice Sophie Béjean est satisfaite du premier jour d’école

(Photo Anthony Maurin).
À l'école Henri-Wallon de Nîmes, la rectrice au centre de dos est prête à écouter un petit tour de chant des élèves de CE1 et de CE2 (Photo Anthony Maurin).

La rectrice de l'académie de Montpellier, Béatrice Béjean, accompagné par Philippe Maheu, directeur académique des services de l'Éducation nationale (DASEN) du Gard, visitait l'école Henri-Wallon, à Nîmes, dans le cadre de la rentrée scolaire.

La visite sans trop de protocole a surpris quelques enseignants dont la directrice de l'école maternelle du groupe. Quelques mots de remerciement de la part de Sophie Béjean pour leur implication dans l'accueil des enfants des personnels soignants durant la récente crise et, hop, l'affaire était pliée. La rectrice n'a pas manqué d'aller saluer, dès son arrivée, des agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM).

Sophie Béjan et Philippe Maheu prennent quelques minutes pour parler de la rentrée scolaire (Photo Anthony Maurin).

" Les élèves sont là. Ils sont contents, concentrés et calmes alors on peut dire que c'est une rentrée sereine. C'est une année particulière et les élèves sont là dès le premier jour ", débute Sophie Béjean qui semblait satisfaite de ces débuts. Sourire aux lèvres bien que masquée, elle écoute la directrice de l'école élémentaire qui prend la suite : " C'est une rentrée parfaite ! Seuls quatre élèves manquent à l'appel. Les parents sont venus masqués, ils avaient envie que l'école rouvre... "

Rectrice et Dasen discutent avec les personnels Atsem (Photo Anthony Maurin).

Les enfants, qui avaient prévu une surprise attendent le cortège dans une grande salle. " Ils veulent vous montrer leurs talents ! ", ajoute la directrice. Les élèves de CE1 et CE2 ont en effet participé, l'an dernier, à un parcours d'éducation artistique et culturelle avec la Smac Paloma. En compagnie de Trio Âman, les petits d'Henri-Wallon, du pôle éducatif Jean-d'Ormesson et du collège Condorcet ont pu se confronter à la vie d'artiste.

Le spectacle va débuter (Photo Anthony Maurin).

Des chants traditionnels et un vrai voyage musical autour de la Méditerranée avec la pratique du chant choral, la découverte du monde du spectacle, un travail sur les émotions et sur la gestuelle corporelle... Tout ce qu'il faut pour s'éveiller aux autres dans la vie. " C'est un aperçu du parcours hélas interrompu par la covid-19. Nous n'avons pas chanté depuis le mois de mars... "

Avec une partie de l'équipe pédagogique et Véronique Gardeur-Bancel, élue en charge de l'éducation à la ville de Nîmes (Photo Anthony Maurin).

Après un petit échauffement, y compris vocal, c'est parti. Un premier chant traditionnel arabe, Ninna Nanna, une berceuse italienne du XIVe siècle, Ai vist lo lop, un chant traditionnel provençal et enfin, La Mer, de Charles Trenet. Un projet arrêté trop tôt mais qui restera dans les têtes des petits participants et qui leur permettra de voir la vie différemment.

Dans la cour de l'école (Photo Anthony Maurin).

À la fin du petit spectacle, les CE1 et les CE2 ont transmis une partie de leur savoir aux CP qui ont assisté à la représentation. Des CP épuisés par un premier jour de classe chargé d'émotion et dont quelques-uns dormaient un tantinet ! On peut les comprendre, la digestion est parfois difficile ! Après l'école nîmoise, la rectrice devait se rendre au lycée Geneviève-Anthonioz-De Gaulle de Milhaud pour parler en pratique de la rentrée des classes de Seconde.

 

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité