A la uneActualitésEconomie

LE 19H Nîmes : une Feria des Vendanges qui n’en est pas une…

Julien, patron de la Petite Bourse, Anthony, du 421, et Hubert, de la Grande Bourse (Photo : Coralie Mollaret)

Interdiction de boire debout, d’ôter son masque pour s’embrasser ou de danser sur le comptoir... Pour plusieurs propriétaires de bars nîmois, la Feria des Vendanges est tout sauf une feria. 

La crise sanitaire n’étant pas terminée loin de là, le covid-19 vient jouer les trouble-fête. Le préfet, Didier Lauga, avait parlé d’une feria "light" mais pour les commerçants, ce sera pire qu’une feria édulcorée. Certains propriétaires de bars la craignent, ne souhaitant pas faire la police dans leur établissement pour faire respecter les règles de sécurité. D'autres seraient bien tentés de jouer avec la législation, en ajoutant un zinc dans le coin de leur enseigne… Et enfin, il y a ceux, plus rigoureux, qui n'ont d'autres choix de désinstaller leur comptoir au profit de places assises. En clair, la Feria des Vendanges 2020 n’en n’est pas une pour nos commerçants qui misent, avec espoir, sur 2021. 

Notre reportage vidéo :

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité