Actualités

GARD RHODANIEN Privilégier l’économie locale grâce à l’opération Fédébon

Marco Lucca, chef d'entreprise et président de l'UPE 30, le député de la troisième circonscription Anthony Cellier, le maire de Laudun-l'Ardoise et vice-président de l'agglomération du Gard rhodanien délégué au Foncier d'entreprise, Yves Cazorla, le président de l'Agglo, Jean-Christian Rey, et le président de Grisbi, Vincent Champetier, ont présenté l'opération Fédébon. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ce jeudi matin, acteurs économiques, élus et institutions étaient là pour la présentation de l'opération Fédébon. Il s'agit de chèques cadeaux d'une valeur de 150 € à dépenser dans les entreprises et les commerces du Gard rhodanien, attribués par... tirage au sort.

Depuis le 28 août et jusqu'au 24 septembre, un tirage au sort est effectué chaque semaine. Au total, ce sont 100 personnes qui bénéficieront de ces chèques représentant un total de 15 000 € qui sera réinjecté dans l'économie locale. C'est l'Agglomération du Gard rhodanien qui a initié la démarche. Elle aura investi en tout 43 500 € en additionnant les chèques cadeaux mis en circulation à Bagnols, Pont-Saint-Esprit et pour le jeu concours.

Les détenteurs des Fédébon pourront les dépenser chez 1 000 commerçants et entreprises du territoire du Gard rhodanien qui se sont inscrits. Inscription qui ne leur coûte rien.

Cette action représente un pan du plan de relance imaginé à échelle locale. Il y a aussi la contribution au fonds L'OCCAL mis en place par la Région et la campagne de communication Loyal au local du groupement d'entreprises Grisbi. Pendant toute la crise, la CCI a mis en place une cellule d'écoute pour les chefs d'entreprise et les commerçants.

"La crise du covid a fortement impacté le monde économique et notamment le commerce de proximité. Une partie du chiffre d'affaires a été rattrapé sur des décisions importantes comme le décalage des soldes. Mais les trésoreries sont tendues", contextualise Marco Lucca, président de l'UPE 30. Il souligne que l'opération Fédébon est aussi un moyen "de lutter contre l'évasion commerciale sur Avignon. Avec cette action, on a la capacité de retenir le chaland ici. Associations, collectivités et employeurs peuvent en acheter pour récompenser leurs employés." C'est un bon équivalent local aux traditionnels chèques cadeaux valables dans les enseignes nationales à l'approche des fêtes de fin d'année.

Le député Anthony Cellier a aussi évoqué le plan de relance national se déclinant en trois axes : écologie, compétitivité des entreprises, et solidarité et la cohésion sociale. Et celui s'accorde très bien avec l'échelle du territoire. "Au sein de ce triptyque là, vous avez parfaitement les enjeux pour vos entreprises. En matière d'écologie, quand on dit d'être loyal au local, vous diminuez considérablement l'empreinte carbone des biens que vous consommez. En matière de cohésion sociale, c'est des emplois que vous créez sur le territoire avec des aides substantielles pour aider les jeunes et les personnes atteintes de handicap", indique le député. En bref, un cercle vertueux pour l'économie !

Marie Meunier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité