ActualitésAlèsSociété

ALÈS Yoga et coffee shop font bon ménage au Good Place

Ouvert depuis une dizaine de jours, l’établissement Le Good Place, qui lie cours de yoga et coffee shop, cartonne sur Alès.

Gwendoline Chausse devant le mur de plantes qui fait face à l'entrée du Good Place. (Photo Corentin Migoule)

Alors qu’il a ouvert ses portes le 7 septembre dernier, l’établissement Le Good Place, qui conjugue cours de yoga et coffee shop, connaît déjà un franc succès. Unique sur Alès, le concept profite d’une évolution des mentalités relative à la recherche du bien-être.

Rencontrée quelques jours après l’inauguration de sa structure, Gwendoline Chausse, la co-fondatrice, dresse un premier bilan plein de promesses : « On a eu pas mal de personnes intéressées pour le yoga. C’est plutôt calme en ce qui concerne la restauration mais c’est normal, ça va venir grâce au bouche-à-oreille. »

Compilant la pratique du yoga aux plaisirs simples qu'offre un coffee shop, le concept détonne : « Nous sommes les premiers à proposer ça à Alès ! Mais ça répond aussi à une logique de marché puisque la demande est très forte. Les gens prennent conscience de l’intérêt que cela représente pour leur bien-être. »

Le projet qui devait initialement voir le jour au mois de mai dernier, a été retardé par le confinement. Un mal pour un bien aux yeux de Gwendoline Chausse, qui préfère voir le bon côté de la médaille : « Nous étions déjà dans l’ère du temps avec l’évolution des consciences mais je pense qu’avec la période que l’on est en train de vivre, notre concept tombe encore mieux. En ces temps de pandémie, certains ont besoin du yoga pour vivre avec un peu plus de sérénité. D’autres ont opéré des changements par rapport à ce qu’ils mettent dans leur assiette. » Une aubaine pour ce nouveau concept lauréat du dernier concours Alès Audace, qui « a apporté une visibilité médiatique » et une dotation de 10 000 €.

Los Angeles et Bali, des voyages fondateurs

Si la ville d’Alès est ainsi dotée d’un établissement « unique », aussi rare en province qu’il est courant à Paris, elle le doit à plusieurs facteurs. À un rêve de jeunesse où il était question pour Gwendoline et son amie Jennifer de créer un établissement inspiré des Starbucks, d’abord. À des voyages à Los Angeles puis à Bali où la culture du coffee-shop était déjà solidement ancrée, surtout. À l’abnégation de Gwendoline et ses collaborateurs qui, voyant la pandémie gagner du terrain, ont un temps songé à ne donner que des cours de yoga en ligne, avant de se résoudre à aller au bout de l’aventure, enfin.

« À Bali où j’ai vécu pendant plusieurs années, les coffee shop proposent de la nourriture végétale mais très colorée et avec des mets copieux », se remémore la co-fondatrice du Good Place, encore imprégnée de ses aventures à l’étranger. « Mon idée, c’est de livrer une nourriture saine, colorée et gourmande, car j’ai toujours trouvé qu’en France on payait un peu cher pour au final pas grand-chose dans l’assiette quand veut manger sain et bio. »

À chacun son yoga

Outre l’offre gourmande chère à Gwendoline, qui « a même fait venir une cuisinière de Besançon car elle est spécialisée dans le végétal », la structure emploie neuf professeurs de yoga qui proposent huit déclinaisons différentes de la discipline. « Le but étant d’apporter à chaque profil son yoga. Par exemple, une personne dynamique qui aurait peur de s’ennuyer avec une pratique trop calme, peut opter pour le yoga vinyasa », détaille la gérante.

Quant au choix de s’implanter en périphérie au niveau de la rocade Est, il répond avant tout à des contraintes pratiques : « On voulait dans un premier temps viser le cœur de ville mais il nous fallait un grand espace de 400 m². Au final, on a choisi un axe passager en donnant la possibilité à nos clients de se garer facilement. C’est un lieu de détente et on ne voulait pas qu’ils soient pressés par un parcmètre », conclut Gwendoline, qui a hâte de vous retrouver sur les tapis.

Corentin Migoule

Le Good Place, 197 B Chemin Sous Saint-Étienne, à Alès. Horaires d'ouverture et complément d'informations à retrouver sur le site de l'établissement.

Etiquette

1 commentaire sur “ALÈS Yoga et coffee shop font bon ménage au Good Place”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité