A la uneActualitésSociété

FAIT DU SOIR Les plus jeunes mobilisés à Bagnols pour le lancement du World Clean-up Day

Une centaine d'élèves de l'école élémentaire Célestin-Freinet a réalisé une fresque éphémère. Ils ont utilisé des déchets recyclables pour dessiner les lettres de l'événement : World Cleanup Day. (Marie Meunier / Objectif Gard)

La journée mondiale de nettoyage de notre planète, le World Cleanup Day, se tiendra ce samedi 19 septembre un peu partout en France. Mais dès aujourd'hui, des actions se sont déroulées sur le territoire du Gard rhodanien notamment avec les établissements scolaires. 

Ce matin, une centaine d'élèves de quatre classes de CE1, CE2 et CM1 de l'école élémentaire bagnolaise Célestin-Freinet a réalisé une fresque éphémère dans la cour. Depuis lundi, les enfants ont collecté des déchets recyclables dans leur foyer qui ont été utilisés pour réaliser ce projet. Boîtes de céréales, de gâteaux, bouteilles, briques de jus de fruits et de nombreux déchets ont été apposés sur le sol pour former les 15 lettres "World cleanup day".

L'association AC2GR est intervenue auprès des élèves en amont pour leur parler du tri, quels déchets sont recyclables ou pas... "Il faut que les enfants aient en tête que les déchets ne doivent pas finir dans la nature et qu'ils rééduquent ainsi leurs parents", assure Laurent Gautier, président de K Net partage, association bagnolaise qui œuvre depuis 15 ans dans le recyclage de canettes pour aider les enfants handicapés.

K Net partage comme AC2GR et Itinéraire Cèze se sont associées avec l'Agglomération du Gard rhodanien pour organiser cette journée nettoyage de la planète. C'est la première fois que la manifestation se solidarise ainsi sur le territoire. Pas moins de 32 des 44 communes de l'Agglo participent ce week-end et proposent au total 38 opérations en faveur de l'environnement.

Tous les déchets qui ont servi pour former la fresque ont ensuite été placés dans des sacs qui seront acheminés jusqu'aux bacs jaunes. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Le temps d'une photo, les élèves ont posé autour de la fresque avant de la démonter. Tous les déchets amenés ont été mis dans des sacs pour rejoindre les bacs jaunes. Pour rappel, sur les 25 000 tonnes de déchets traités par l’Agglo chaque année, les erreurs de tri représentent « 5 600 tonnes au mauvais endroit qui, entre ce que ça nous coûte et ce qu’on perd en valorisation, représentent 800 000 euros de perdus par an », indiquait le président, Jean-Christian Rey. Est-ce que les enfants prendront plus soin de la nature en ramassant les déchets ? Continueront-t-ils leurs efforts de tri ? Oui ont-ils répondu tous en chœur.

Les collégiens n'étaient pas en reste : non loin de là, les élèves de la classe de 6e Aphrodite et de la classe ULIS (Unité localisée pour l'inclusion scolaire) du collège Bernard-de-Ventadour ont mené une opération de ramassage des déchets aux alentours de leur établissement, encadrés par leurs professeures. 34 élèves en tout, munis de gants et de sacs-poubelles, ont participé. Pas de trop pour nettoyer le périmètre, qui en avait bien besoin.

Les élèves du collège Bernard-de-Ventadour de Bagnols ont participé au World Cleanup Day ce vendredi matin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

"Des bouteilles, des canettes, des mouchoirs, des masques et des mégots", énumère Andreas, de la classe de 6e Aphrodite. Autant de déchets ramassés en grand nombre ce matin, principalement par les enseignantes : "Nous ne faisons pas ramasser les déchets douteux aux enfants, comme les masques, les mégots ou les bouts de verre. Ils alertent un adulte qui les ramasse", précise l'enseignante Nathalie Borelly.

Outre le nettoyage des abords du collège, le but de l'opération était aussi et surtout de sensibiliser les jeunes à la préservation de l'environnement, mais pas seulement. Plusieurs cartouches de protoxyde d'azote, le "gaz hilarant", ont été collectées lors de l'opération, l'occasion pour l'enseignante de sensibiliser les élèves à cette pratique dangereuse. Les élèves ont posé pour une photo devant le fruit de leur collecte, et ont été félicités par Laurent Gautier de K Net Partage.

Au-delà du World Cleanup Day, auquel le collège Bernard-de-Ventadour participait pour la première fois, l'établissement a pour projet cette année d'installer un espace de récupération de canettes, de bouchons ou encore de piles, et va mener des actions dans le cadre de la semaine du développement durable en décembre prochain.

Marie Meunier et Thierry Allard

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité